Par Paul Calzada

“Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ !” (1 Thessaloniciens 5.23)

Nous sommes faits d’un corps, d’une âme et d’un esprit.

Parler de guérison intérieure, c’est parler de la guérison des blessures de l’âme.

La guérison physique concerne la guérison du corps, mais la guérison intérieure concerne la guérison des blessures de notre être psychique, là où siègent nos sentiments : amour et haine, tendresse et rejet… C’est là aussi où siègent nos émotions : la joie, la peine, la tristesse, la paix, la colère… C’est également le siège de notre intelligence.

Cependant, guérison physique et guérison intérieure ne sont pas hermétiquement séparées. Une âme malade aura une influence sur la santé physique; c’est le cas pour de très nombreuses maladies psychosomatiques. Inversement une altération de la santé physique peut produire un mal être intérieur. Dans de nombreux cas, la guérison des blessures de l’âme produit également un effet positif sur la santé physique.

L’âme est située entre l’esprit de l’homme et son corps. Elle est influencée par l’un ou l’autre. Lorsque nous sommes sans Christ, notre esprit est mort (Ephésiens 2.1 ; Colossiens 2.13). Quand la Bible dit que notre esprit est mort, cela signifie qu’il est séparé de Dieu, mais il demeure ouvert à l’influence des mauvais esprits et du diable au travers de l’occultisme par exemple. Dans ce cas notre esprit ne peut exercer aucune influence positive sur notre âme. Dans cette situation, la seule influence que reçoit l’âme, c’est, d’un côté, celle du corps, et de l’autre côté, celle d’un esprit sans relation avec Dieu. Cette âme, unie à un esprit mort, forment ensemble l’être intérieur, lequel est susceptible de subir diverses blessures.

Le processus de guérison intérieure, selon une approche biblique, nécessite, comme point de départ, une action du Saint-Esprit qui vient redonner vie à notre esprit. Il s’agit là d’une expérience spirituelle, d’une rencontre avec Dieu. C’est ce que décrit l’apôtre Paul en ces mots, lorsqu’il parle de la grâce qui sauve “Mais Dieu… nous a rendus vivants avec Christ” (Ephésiens 2.4/5).

Cette rencontre produit un bouleversement intérieur extraordinaire. Notre esprit étant revenu à la vie par la communion avec Dieu, va commencer à influencer positivement notre âme, et l’aider à retrouver équilibre et guérison.

Certes, il est possible de rechercher un soulagement à tout mal-être intérieur au travers de diverses thérapies psychologiques, mais la Bible nous propose une autre voie par le miracle de la vie nouvelle offerte en Jésus-Christ.

Ma prière en ce jour : Seigneur, que par le miracle de la nouvelle vie offerte en Jésus-Christ, mon esprit soit vivifié, et apporte à mon âme blessée la guérison dont elle a besoin. Amen !

Paul Calzada

D’autres articles sur son blog: Lueurs du Matin

Lueurs du Matin est édité par Faites des Disciples, une association oeuvrant à l’édification des chrétiens francophones en leur donnant des ressources pour grandir dans leur vie de disciple. 70 000 chrétiens sont chaque jour bénis et édifiés par Faites des Disciples.