Petit extrait d’un article, que je viens de lire. C’est la réponse à une question posée par un internaute au sujet du christianisme et de Jésus. L’Observatoire du Louvre répond entre autre ce qui suit:


L’essentiel est de chercher Dieu, de se poser des questions, de réfléchir, de penser à Dieu régulièrement. Donc, bravo.

Et pour chercher Dieu, c’est utile de s’inscrire dans une religion, donc, bravo encore de chercher quelle religion vous pourriez préférer.

Je ne sais pas ce que vous entendez par « ne pas croire en Jésus » car il y a bien des façons possibles d’y croire, selon les chrétiens :

  • Certains chrétiens considèrent que Jésus est Dieu, ou plutôt qu’il est à la fois Dieu et homme.
  • Certains chrétiens le considèrent comme un sage, comme un homme qui est un modèle de foi et de respect de l’autre, comme un philosophe et un théologien qui propose une belle façon de comprendre Dieu et le sens de la vie.

Si c’est au premier point que vous ne croyez pas, ce n’est pas grave du tout. Vous appartenez pleinement au christianisme. Bien sûr, dans toutes les religions et chez les athées aussi, il y a des intégristes qui sont persuadés que leur façon de penser est la seule vraie, il est possible que vous croisiez un intégriste chrétien qui vous dise que si vous ne croyez pas que Jésus est Dieu vous n’êtes pas chrétien, que vous irez griller en enfer… Mais tel que je vous vois (à travers votre question), vous avez suffisamment de maturité pour vous faire votre propre opinion. Donc, bref, si vous croyez que Jésus est une figure importante mais sans croire qu’il est Dieu, et donc sans prier Jésus mais Dieu seul : bravo. Vous êtes chrétien, plus précisément, on pourrait dire que vous êtes chrétien libéral (comme beaucoup de personnes à l’Oratoire du Louvre). (…) Il y a d’autres courants de pensée, on peut préférer Bouddha, Mahomet, ou les indiens d’Amérique… (…)  du travail de réflexion de théologiens et de philosophes qui ont travaillés pendant des milliers d’années, de sélectionner ce qui nous semble le meilleur, de rejeter ce qui nous semble moins bon, de réformer certaines choses selon notre propre sensibilité…

Fin de l’extrait


La façon libérale de croire est la seule vraie façon de croire, selon cet extrait d’article?

Il comporte beaucoup de « bravos »…  un seul est déjà de la manipulation…

Est-ce utile de relever que des théologiens et des philosophes ont travaillés pendant des milliers d’années … mais que la fin de la même phrase dit: chacun sélectionne, rejette, et fait selon sa propre sensibilité, donc chacun se passe des théologiens et philosophes.

C’est d’ailleurs ce que l’entier de l’article signifie.

Et si « la propre sensibilité » d’une personne serait de croire à Jésus-Christ des évangiles: Jésus Dieu et homme, et de penser que Dieu est plus grand que 10’000’000 même très grands hommes?


Je vous invite à relire une deuxième fois le petit texte pour bien comprendre vers quoi est dirigé ce jeune.


Pour le libéralisme on lui dit bravo, pour les autres religions aussi mais il est très clair que le message entier le pousse à ne surtout pas choisir Jésus-Christ en tant que Dieu (et homme).

L’Oratoire du Louvre est un site protestant. Les auteurs libéralistes qui l’alimentent se disent chrétiens.

Mais ils dénigrent le réel Jésus-Christ des Évangiles à coup de « bravo » et de flatteries, comme: « vous avez suffisamment de maturité pour vous faire votre propre opinion », compliment qui est au milieu des quelques phrases contre Jésus Dieu et homme.


Selon cet article, toutes les façons de croire sont bonnes, toutes les religions sont bonnes, sauf une: celle des chrétiens: Jésus est Dieu et Jésus est homme.

C’est tellement énorme! C’est sans commentaire!

Béréenne attitude

  • Définition du libéralisme: « doctrine favorable au développement des libertés »