« Matthieu 6:33 Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu, et toutes ces choses vous seront données par-dessus. »

Le verset précédent Matthieu 6:33 nous informe que les choses mentionnées sont: la nourriture et le vêtement. Ces choses, la nourriture et les vêtements ce sont les non-chrétiens qui les recherchent, les païens.

« Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. »

Peu auparavant, Jésus, dans ce même chapitre de l’évangile de Matthieu, avait relevé qu’il est impossible d’être au service de l’argent et au service de Dieu en même temps. Soit l’argent nous préoccupe, et nous ne laissons plus de place à Dieu dans nos vies. Soit nous recherchons Dieu mais alors nous n’aimons pas l’argent. Ces deux choses ne peuvent pas aller ensemble.

« Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon (= le dieu argent). C’est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement? »

Jésus avait aussi expliqué comment prier, en particulier pour la nourriture et le vêtement, c’est à dire de demander notre pain quotidien, la ration qui nous permettra de ne plus avoir faim et d’être en santé.

En replaçant dans son contexte le verset phare de l’évangile de la Prospérité: Matthieu 6:33 « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu, et toutes ces choses vous seront données par-dessus », l’ensemble lui donne l’éclairage que Jésus a souhaité lui donner.

Contexte

Matthieu 6 En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui est aux cieux! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien: pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés; ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen! Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. Lorsque vous jeûnez, ne prenez pas un air triste, comme les hypocrites, qui se rendent le visage tout défait, pour montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage,: afin de ne pas montrer aux hommes que tu jeûnes, mais à ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur. L’oeil est la lampe du corps. Si ton oeil est en bon état, tout ton corps sera éclairé; mais si ton oeil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres! Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon (= le dieu argent). C’est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement? Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux? Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie? Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement? Considérez comment croissent les lis des champs: ils ne travaillent ni ne filent; cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux. Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi? Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous? que boirons-nous? de quoi serons-nous vêtus? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Passage clé de l’Évangile de la prospérité: Matthieu 6:33

Est-ce que le fait de faire ressortir: « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu, et toutes ces choses vous seront données par-dessus » comme le résumé de la Bible entière, en le sortant du contexte de son chapitre entier (de la Bible entière) et en le mettre en avant pourrait nous pousser à rechercher Dieu pour notre propre intérêt? A rechercher son royaume dans le but unique de recevoir des choses de la part de Dieu? A placer les richesses, l’argent, avant Dieu dans nos coeurs?

Autres passages clés de l’évangile de la prospérité

Marc 11:24 C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous le recevrez; et cela vous sera accordé. 11:25 Mais quand vous vous présenterez pour faire votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez-lui, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. 11:26 Que si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

Jean 14:10 Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les oeuvres. (NDLR: si Jésus dit cela de lui, nous ne pouvons en tout cas pas faire nous-mêmes des oeuvres) 14:11 Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces oeuvres. 14:12 En vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père; 14:13 et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. 14:14 Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. Mat 18:19 Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. 18:20 Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.

Jésus parle de s’accorder à deux pour demander la même chose. Lorsque nous prions pour nous-mêmes, combien il est difficile de s’accorder avec plusieurs. Par contre, lorsque nous prions par amour pour d’autres, il est bien plus facile de s’accorder.

Jean 15:5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. 15:7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. 15:8 Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. 15:14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. 15:15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. 15:16 Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi (Jésus), je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne 15:11 Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

Est-ce que le fait de sortir ces versets de leur contexte pourrait nous inciter à:

  1. Bien prier et bien nous comporter pour recevoir de DIEU?
  2. Ne pas aimer, de ne pas soutenir, celui qui ne recevrait pas?
  3. Ne pas aimer le faible?

La foi

Nous pouvons lire dans l’épitre Hébreux que parmi ceux qui avaient la même foi, plusieurs ont reçus et plusieurs n’ont rien reçu. Ils ont au contraire beaucoup souffert. Pourtant tous avaient la même TRES GRANDE foi. (Voir le résumé du chapitre 11 de la lettre aux Hébreux)

Questions

Est-ce qu’appuyer notre croyance sur ces quelques versets pourrait nous pousser à:

  1. rejeter celui qui resterait malade?
  2. rejeter celui qui manquerait de quelque chose?
  3. devenir superstitieux et orgueilleux : car moi j’ai la foi, Dieu me guéri, me béni, etc?
  4. devenir méprisant envers ceux qui ne seraient pas béni?
  5. manquer d’amour envers ceux qui manqueraient de foi?
  6. avoir peur d’être contaminé par le manque de foi des autres au point de les rejeter pour que nous puissions garder notre foi afin de continuer à être bénis?

L’évangile de la Prospérité

Si l’évangile de prospérité mène à de telles pensées, est-ce le véritable évangile? Ou est-ce un autre évangile?

2 Corinthiens 11:4 Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien.

Le véritable évangile

A quoi pouvons-nous reconnaitre encore, le véritable Jésus, le véritable évangile, et donc le véritable chrétien? A notre foi, à notre obéissance, au fait d’avoir vécu des miracles?

Le point central des évangiles et des lettres des apôtres est l’amour. A ceci, tous connaitrons que vous êtes mes disciples, nous dit Jésus, à l’amour que vous avez les uns pour les autres. Connaissons-nous aussi bien les versets suivants que ceux qui concernent l’évangile de prospérité?

  1. Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez la loi de Christ
  2. Soyez par amour serviteurs les uns des autres
  3. Prenez soin des faibles…
  4. Prenez soin, les uns des autres…
  5. Accueillez le faible…
  6. Visiter le malade pour vous rendre compte de ses besoins en nourriture, et de ses autres besoins et y pourvoir …

Les passages de La Bible sont nombreux sur l’amour à apporter à nos frères et soeurs et à penser à leur santé, leur bien-être et leur nourriture à eux.

La Bible peut-elle se résumer à quelques versets pris ici et là dans différents livres? Est-ce que réellement l’esprit de La Bible dans son ensemble est de faire de nous des hommes riches?

Pour saisir la pensée de La Bible en entier, la lire au moins une fois d’un bout à l’autre, lentement, attentivement en recherchant à la comprendre, est important.

Béréenne attitude

Publicités