Le mensonge est un poison. Vivre dans la vérité est une libération.

Pour se protéger soi, ou bien pour protéger d’autres, mentir est-il une solution?

Mentir par amour pour un autre? Est-ce réellement aimer? Compter sur la protection de Dieu et dire la vérité?

Compter sur la protection de Dieu, pour l’autre aussi?

La vérité a-t-elle des limites ?

L’amour couvre toutes les fautes (des autres). L’amour de Dieu couvre les nôtres.

Lorsque la vérité découvre les fautes des autres, se taire.

Plus il y a de fautes à couvrir, plus il y a de possibilités d’être entrainés vers le mensonge, afin de couvrir les fautes des autres.

Et de se laisser empoisonner par le mensonge.

Et plus il y a possibilité de les découvrir …

Étroit est le chemin de la vérité, très, très étroit.

Aimer avec vérité, c’est pardonner.

C’est ne pas chercher dans le mensonge une protection ni pour soi ni pour l’autre.

Est-ce déprotéger l’autre?

Béréenne attitude

Publicités