Lorsque nous souffrons, bien souvent nous tournons en rond dans notre souffrance. Tout dire à Dieu, c’est souvent beaucoup pleurer mais c’est être consolé par Dieu, recevoir son courage et Sa Joie. DIEU nous promet sa consolation pour TOUTES nos afflictions. Il nous promet d’être rassasiés de sa consolation, d’être  entièrement consolés.

Père, merci pour tes promesses qui sont oui et amen. Merci pour ton immense amour envers chacun. Que beaucoup, beaucoup puissent (re) découvrir ta consolation et la vivre à chaque instant, puis même la transmettre. Merci car tu la donnes à tous ceux qui te cherchent pour TOUTES nos afflictions.

Esaie 66:10
Réjouissez-vous avec Jérusalem, Faites d’elle le sujet de votre allégresse, Vous tous qui l’aimez ; Tressaillez avec elle de joie, Vous tous qui menez deuil sur elle ; Afin que vous soyez nourris et rassasiés Du lait de ses consolations, Afin que vous savouriez avec bonheur La plénitude de sa gloire. Car ainsi parle l’Éternel : Voici, je dirigerai vers elle la paix comme un fleuve, Et la gloire des nations comme un torrent débordé, Et vous serez allaités ; Vous serez portés sur les bras, Et caressés sur les genoux. Comme un homme que sa mère console, Ainsi je vous consolerai ; Vous serez consolés dans Jérusalem. (Jérusalem n’est pas forcement la ville de Jérusalem. Cela peut être très symbolique)

2Corinthiens 1:3-7
Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation, qui nous console dans toutes nos afflictions, afin que, par la consolation dont nous sommes l’objet de la part de Dieu, nous puissions consoler ceux qui se trouvent dans quelque affliction! Car, de même que les souffrances de Christ abondent en nous, de même notre consolation abonde par Christ. Si nous sommes affligés, c’est pour votre consolation et pour votre salut; si nous sommes consolés, c’est pour votre consolation, qui se réalise par la patience à supporter les mêmes souffrances que nous endurons. Et notre espérance à votre égard est ferme, parce que nous savons que, si vous avez part aux souffrances, vous avez part aussi à la consolation.

Romains 15:4
Or, tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l’espérance

Colossiens 2:2
afin qu’ils aient le coeur rempli de consolation

Étienne par exemple, qui annonçait l’évangile aux pharisiens, tout en se faisant lapider, n’aurait pas eu la force, le courage de le faire. Mais il a reçu de Dieu dans cette terrible situation, le courage de DIEU pour tout supporter. Les derniers mots d’Étienne seront de demander à DIEU de pardonner à ceux qui étaient en train de le lapider. Dieu tout-puissant est capable de nous donner ce courage là, son Courage qu’aucun de nous ne peut produire sans l’avoir reçu de DIEU. Afin qu’en Son Nom, pour sa gloire, nous puissions « faire face » à toutes situations. Dieu ne nous a pas promis une vie facile, à nous chrétiens. Mais il nous promet SON COURAGE dans toutes nos difficultés et SA CONSOLATION pour toutes nos difficultés passées.

Dans la concordance Stong, la consolation est en grec : paraklésis

Consoler, peut se comprendre aussi par : être encouragé, recevoir de DIEU le courage suffisant à toutes choses, le courage complet, les forces complètes

Paraklésis a pour racine : paraklétos : le consolateur, l’intercesseur, (celui qui prie pour nous) l’avocat, l’aide.

Jésus expliquait aux disciples, peu avant d’être enlevé dans les cieux, qu’il leur enverrait le consolateur, le Saint-Esprit, le paraclet.

Les feuilles de l’Arbre de Vie qui guérissent les nations

Apocalypse 22:1-4 Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau. Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. Il n’y aura plus d’anathème. Le trône de Dieu et de l’agneau sera dans la ville; ses serviteurs le serviront et verront sa face, et son nom sera sur leurs fronts.

Béréenne attitude

(Article écrit en 2010, la définition en langue grecque a été ajoutée en 2012)

PS de 2016 (selon wikipédia)

παράκλητος, Parakletos: « celui qu’on appelle à son secours » (de παρακαλέω «appeler auprès de soi»), ou « celui qui intercède », formant les substantifs « avocat », « défenseur », « intercesseur ».

1x en tant que verbe παρακληθήσονται

  • Matthieu 5:4 « Heureux les affligés, car ils seront consolés (paraclet)! »

6x en tant que nom παράκλητος

  • Lettre de Jean 1Jean 2:1 « Si quelqu’un pèche, nous avons pour avocat (paraclet) auprès du Père, Jésus-Christ le juste par excellence. »
  • Évangile de Jean 14:16-17 . « Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, (paraclet) afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. »
  • Évangile de Jean 14:25-26 . « Je vous ai dit ces choses pendant que je demeure avec vous. Mais le paraklêtos, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. »
  • Jean 15, 26-27 . « Quand sera venu le paraklêtos, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi ; et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi dès le commencement ».
  • Jean 16, 7-11 . « Cependant je vous dis la vérité : il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le paraklêtos ne viendra pas vers vous ; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement : en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi ; la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus ; le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé. »
  • Jean 16:13-14 . « Quand le paraklêtos sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. Il me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera. Tout ce que le Père a est à moi ; c’est pourquoi j’ai dit qu’il prend de ce qui est à moi, et qu’il vous l’annoncera. »

Selon wikipédia: Dans les années 400, lors de la création de La Vulgate, traduction en latin, Jérôme introduit le néologisme paracletus, qui dans certaines traductions en français, est rendu par paraclet.

Publicités