• Toujours plus de disciples

La parole de Dieu se répandait de plus en plus, le nombre des disciples augmentait beaucoup à Jérusalem, et une grande foule de sacrificateurs obéissaient à la foi. Étienne, plein de grâce et de puissance, faisait des prodiges et de grands miracles parmi le peuple. Quelques membres de la synagogue dite des Affranchis (des libertins?)  de celle des Cyrénéens et de celle des Alexandrins, avec des Juifs de Cilicie et d’Asie, se mirent à discuter avec lui. mais ils ne pouvaient résister à sa sagesse et à l’Esprit par lequel il parlait. Alors ils subornèrent (payèrent) des hommes qui dirent: Nous l’avons entendu proférer des paroles blasphématoires contre Moïse et contre Dieu. Ils émurent le peuple, les anciens et les scribes, et, se jetant sur lui, ils le saisirent, et l’emmenèrent au sanhédrin.

  • Les faux témoins

Ils produisirent de faux témoins, qui dirent: Cet homme ne cesse de proférer des paroles contre le lieu saint et contre la loi. Car nous l’avons entendu dire que Jésus, ce Nazaréen, détruira ce lieu, et changera les coutumes que Moïse nous a données.Tous ceux qui siégeaient au sanhédrin ayant fixé les regards sur Étienne, son visage leur parut comme celui d’un angeLe souverain sacrificateur dit: Les choses sont-elles ainsi?

  • Etienne leur répond

hommes frères et pères, écoutez [-moi] : (…)Mais le Souverain n’habite point dans des temples faits de main, selon ces paroles du Prophète : Le ciel est mon trône, et la terre est le marchepied de mes pieds : quelle maison me bâtirez-vous, dit le Seigneur, ou quel pourrait être le lieu de mon repos? Ma main n’a-t-elle pas fait toutes ces choses? Gens de cou roide, et incirconcis de cœur et d’oreilles, vous vous obstinez toujours contre le Saint-Esprit; vous faites comme vos pères ont fait. Lequel des Prophètes vos pères n’ont-ils point persécuté? ils ont même tué ceux qui ont prédit l’avénement du Juste, duquel maintenant vous avez été les traîtres et les meurtriers, Vous qui avez reçu la Loi par la disposition des Anges, et qui ne l’avez point gardée.

  • Etienne a les yeux attachés au ciel

En entendant ces choses, leur cœur s’enflamma de colère et ils grinçaient les dents contre lui. Mais lui étant rempli du Saint-Esprit, et ayant les yeux attachés au ciel, vit la gloire de Dieu, et Jésus étant à la droite de Dieu. Et il dit : voici, je vois les cieux ouverts,et le Fils de l’homme étant à la droite de Dieu.

  • Lapidation d’Etienne

Alors ils s’écrièrent à haute voix, et bouchèrent leurs oreilles, et tous d’un accord ils se jetèrent sur lui. Et l’ayant tiré hors de la ville, ils le lapidèrent; et les témoins mirent leurs vêtements aux pieds d’un jeune homme nommé Saul.

Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait : Seigneur Jésus! reçois mon esprit. Et s’étant mis à genoux, il cria, à haute voix : Seigneur, ne leur impute point ce péché; et quand il eut dit cela, il s’endormit. Or Saul consentait à la mort d’Etienne, et en ce temps-là il se fit une grande persécution contre l’Eglise qui était à Jérusalem, et tous furent dispersés dans les quartiers de la Judée et de la Samarie ; excepté les Apôtres. Et quelques hommes craignant Dieu emportèrent Etienne pour l’ensevelir, et menèrent un grand deuil sur lui.

  • Persécution de l’église

Mais Saul ravageait l’Eglise, entrant dans toutes les maisons, et traînant par force hommes et femmes, il les mettait en prison. Ceux donc qui furent dispersés allaient çà et là annonçant la parole de Dieu.

  • La Parole est reçue ailleurs avec joie

Et Philippe étant descendu en une ville de Samarie, leur prêcha Christ. Et les troupes étaient toutes ensemble attentives à ce que Philippe disait, l’écoutant, et voyant les miracles qu’il faisait. Car les esprits immondes sortaient, en criant à haute voix, hors de plusieurs qui en étaient possédés, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris. Ce qui causa une grande joie dans cette ville-là.

  • Simon, dont le coeur n’est pas droit devant Dieu …

Or il y avait auparavant dans la ville un homme nommé Simon qui exerçait l’art d’enchanteur, et ensorcelait le peuple de Samarie, se disant être quelque grand personnage. Auquel tous étaient attentifs, depuis le plus petit jusques au plus grand, disant : celui-ci est la grande vertu de Dieu. Et ils étaient attachés à lui, parce que depuis longtemps il les avait éblouis par sa magie. Mais quand ils eurent cru ce que Philippe leur annonçait touchant le Royaume de Dieu, et le Nom de Jésus-Christ, et les hommes et les femmes furent baptisés. Et Simon crut aussi lui-même, et après avoir été baptisé, il ne bougeait d’auprès de Philippe; et voyant les prodiges et les grands miracles qui se faisaient, il était comme ravi hors de lui même. Or quand les Apôtres qui étaient à Jérusalem, eurent entendu que la Samarie avaient reçu la parole de Dieu, ils leur envoyèrent Pierre et Jean; Qui y étant descendus prièrent pour eux, afin qu’ils reçussent le Saint-Esprit : Car il n’était pas encore descendu sur aucun d’eux, mais seulement ils étaient baptisés au Nom du Seigneur Jésus. Puis ils leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit. Alors Simon ayant vu que le Saint-Esprit était donné, par l’imposition des mains des Apôtres, il leur présenta de l’argent, En leur disant : donnez-moi aussi cette puissance, que tous ceux à qui j’imposerai les mains reçoivent le Saint-Esprit. Mais Pierre lui dit : que ton argent périsse avec toi, puisque tu as estimé que le don de Dieu s’acquiert avec de l’argent. Tu n’as point de part ni d’héritage en cette affaire : car ton cœur n’est point droit devant Dieu. Repens-toi donc de cette méchanceté, et prie Dieu, afin que s’il est possible, la pensée de ton cœur te soit pardonnée. Car je vois que tu es dans un fiel très amer, et dans un lien d’iniquité. Alors Simon répondit, et dit : vous, priez le Seigneur pour moi, afin que rien ne vienne sur moi des choses que vous avez dites.

Eux donc après avoir prêché et annoncé la parole du Seigneur, retournèrent à Jérusalem, et annoncèrent l’Evangile en plusieurs bourgades des Samaritains. (Les extraits du Nouveau Testament (Actes 6à8) concernant la lapidation d’Etienne)

Publicités