Dans la Bible

  • Un seul a été crucifié pour les chrétiens

Paul et le frère Sosthène, chef de la synagogue de la ville de Corinthe, écrivent à l’Eglise de Dieu qui est à Corinthe: 1:1-13 Car, mes frères, j’ai appris à votre sujet, par les gens de Chloé, qu’il y a des disputes au milieu de vous. Je veux dire que chacun de vous parle ainsi:

« Moi, je suis de Paul! et moi, d’Apollos! et moi, de Pierre! et moi, de Christ! »

  • Dieu fait croître, Jésus-Christ est le seul fondement

Christ est-il divisé? Paul a-t-il été crucifié pour vous, ou est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés? Quand l’un dit: Moi, je suis de Paul! et un autre: Moi, d’Apollos! n’êtes-vous pas des hommes? Qu’est-ce donc qu’Apollos, et qu’est-ce que Paul? Des serviteurs, par le moyen desquels vous avez cru, selon que le Seigneur l’a donné à chacun. J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux, et chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail. Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l’édifice de Dieu.

Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus Christ.

  • Les hommes ou Dieu? Les hommes ou Christ?

Que personne donc ne mette sa gloire dans des hommes; car tout est à vous, soit Paul, soit Apollos, soit Pierre, soit le monde, soit la vie, soit la mort, soit les choses présentes, soit les choses à venir. Tout est à vous; et vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu. Chapitre 4:1et5-8 Ainsi, qu’on nous regarde comme des serviteurs de Christ, et des dispensateurs des mystères de Dieu. Du reste, ce qu’on demande des dispensateurs, c’est que chacun soit trouvé fidèle.(…) C’est à cause de vous, frères, que j’ai fait de ces choses une application à ma personne et à celle d’Apollos, afin que vous appreniez en nos personnes à ne pas aller au delà de ce qui est écrit, et que nul de vous ne conçoive de l’orgueil en faveur de l’un contre l’autre. Car qui est-ce qui te distingue? Qu’as-tu que tu n’aies reçu? Et si tu l’as reçu, pourquoi te glorifies-tu, comme si tu ne l’avais pas reçu?

Qui était Apollos?

Selon les passages précédents, les chrétiens de la ville de Corinthe avaient tendance à se réclamer soit de Paul, soit de Pierre (Cephas), soit d’Apollos. Il semblerait donc qu’ils situaient ces personnes sur un même plan.

Apollos fait partie des 70 ou 72 apôtres de l’église orthodoxe. Après avoir envoyé 12 disciples 2 par 2, Jésus qui était suivi par toujours plus de personne  enverra 70 (ou 72) disciples 2 par 2, exactement de la même manière. (Évangile de Luc chapitre 9 et 10)

70Apostles

Les 70-72 apotres – Iconographie grecque –  Par Ikonopisatelj  – http://chattablogs.com/aionioszoe/archives/70Apostles.jpg – Domaine public – https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=3536332

L’église pourvoyait d’autre part aux voyages d’Apollos, comme elle le faisait pour (certains) voyages de Paul:

Tite 3:13 Aie soin de pourvoir au voyage de Zénas, le docteur de la loi, et d’Apollos, en sorte que rien ne leur manque.

Apollos est considéré par les orthodoxes comme évêque de Corinthe,  la plus grande ville (ou une des plus grandes) de la méditerranée de ces époques. Il était peut-être aussi évêque de l’île de Crète, évêque de Smyrne en Asie Mineure  et principalement évêque de Césarée de Cappadoce, aujourd’hui Kayseri en Turquie.

Crète Smyrne Césarée de Cappadoce Corinthe.jpg

Ci-dessus: carte des routes de l’empire romain depuis Auguste (27 av J-C – 14 ap JC)  à la fin du règne de Trajan (117 ap JC) Jésus a vécu sur la terre sous Auguste puis sous Tibère (14 à 37 ap JC) (Luc 3:1-2 La quinzième année du règne de Tibère (…) la parole de Dieu fut adressée à Jean, fils de Zacharie, dans le désert) La quinzième année du règne de Tibère correspond à l’an 28 ou 27

Appolos est commémoré en même temps que Sosthène (le responsable de la synagogue de Corinthe) et que Céphas-Pierre, Tychique, Epaphrodite, César et Onésiphore, toujours par les orthodoxes.

Dans la Bible (suite)

  • La première fois que la Bible mentionne Apollos, il était arrivé à Ephèse, alors que Paul venait d’en partir

Actes 18:19-28 Ils arrivèrent à Éphèse, et Paul y laissa ses compagnons. (Priscille et Aquilas) Étant entré dans la synagogue, il s’entretint avec les Juifs, qui le prièrent de prolonger son séjour. Mais il n’y consentit point, et il prit congé d’eux, en disant: Il faut absolument que je célèbre la fête prochaine à Jérusalem. Je reviendrai vers vous, si Dieu le veut. Et il partit d’Éphèse. Un Juif nommé Apollos, originaire d’Alexandrie, homme éloquent et versé dans les Écritures, vint à Éphèse. Il était instruit dans la voie du Seigneur, et, fervent d’esprit, il annonçait et enseignait avec exactitude ce qui concerne Jésus, bien qu’il ne connût que le baptême de Jean. Il se mit à parler librement dans la synagogue.

  • Apollos était déjà rempli de l’esprit et enseignait déjà Christ. Aquilas et Priscille complèteront son enseignement, comme Andronicus et Junia l’avaient fait pour Paul

Aquilas et Priscille, l’ayant entendu, le prirent avec eux, et lui exposèrent plus exactement la voie de Dieu.

  • Apollos savait expliquer publiquement qui était Jésus et réfuter (convaincre)

Comme il voulait passer en Achaïe, les frères l’y encouragèrent, et écrivirent aux disciples de le bien recevoir. Quand il fut arrivé, il se rendit, par la grâce de Dieu, très utile à ceux qui avaient cru; Car il réfutait vivement les Juifs en public, démontrant par les Écritures que Jésus est le Christ.

  • Apollos quitte Éphèse pour Corinthe. Paul se rend à Éphèse, alors qu’Apollos n’y est plus

Actes 19:1 Pendant qu’Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir parcouru les hautes provinces de l’Asie, arriva à Éphèse. Ayant rencontré quelques disciples, il leur dit: Avez-vous reçu le Saint Esprit, quand vous avez cru? Ils lui répondirent: Nous n’avons pas même entendu dire qu’il y ait un Saint Esprit. Il dit: De quel baptême avez-vous donc été baptisés? Et ils répondirent: Du baptême de Jean. Alors Paul dit: Jean a baptisé du baptême de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c’est-à-dire, en Jésus. Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus. Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient. Ils étaient en tout environ douze hommes. Ensuite Paul entra dans la synagogue, où il parla librement. Pendant trois mois, il discourut sur les choses qui concernent le royaume de Dieu, s’efforçant de persuader ceux qui l’écoutaient. Mais, comme quelques-uns restaient endurcis et incrédules, décriant devant la multitude la voie du Seigneur, il se retira d’eux, sépara les disciples, et enseigna chaque jour dans l’école d’un nommé Tyrannus. Cela dura deux ans, de sorte que tous ceux qui habitaient l’Asie, Juifs et Grecs, entendirent la parole du Seigneur …

 Qui était Apollos (suite)?

Il semblerait qu’Apollos n’était jamais en même temps que Paul dans une même ville?  La Bible ne mentionne pas qu’Apollos accompagnait quelqu’un d’autre. Lui-même prenait la parole dans les synagogues et sur les places. Il parlait devant tous, de la même façon qu’un Paul, par exemple. Nous connaissons Apollos ou Apollonios ou Apollonius par le Nouveau Testament. L’article de ce blog reprend l’ensemble des passages de la Bible qui mentionnent son nom.

Certains érudits catholiques et protestants, dans l’histoire et de nos jours, ont proposé Apollos comme auteur de la lettre aux hébreux. Selon quels documents, quelles sources, je ne sais pas.

Béréenne attitude

Publicités