En introduction, une des listes qui n’est pas celle des « 5 ministères »:

Je vous exhorte donc, frères(…) je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes,selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun (…) nous sommes tous membres les uns des autres. Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée

  1. don de prophétie
  2. appelé au ministère (service)
  3. enseigne
  4. exhorte (encourage, console)
  5. préside (montre l’exemple, dirige les distributions de nourriture et subvient aux besoins des chrétiens emprisonnés ou en fuite)
  6. pratique la miséricorde (partage, donne)

Paul écrit à tous ceux qui, à Rome, sont bien-aimés de Dieu (Romains1:7 et Romains 12)

Le passage concernant « les 5 ministères » précisément:

(…) Il y un seul Esprit (…) un seul Dieu et Père de tous. Il est au-dessus de tous et agit à travers tous (…) il a fait des dons aux humains (…) il a donné :

  1. les uns comme apôtres,
  2. les autres comme prophètes,
  3. les autres comme évangélistes,
  4. les autres comme pasteurs et docteurs,

pour le perfectionnement des saint, (des chrétiens) en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ,  jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à (…) la connaissance du Fils de Dieu (…) afin que nous ne soyons plus des enfants passant d’une doctrine à l’autre par la tromperie, la ruse, et la séduction des hommes mais que, nous disions la vérité dans l’amour, et que nous grandissions en toutes choses en celui qui est le chef, Christ (Éphésiens 4)

Dieu agit par nous tous, et nous suivons Christ, notre chef. Le but est de connaitre Jésus et que tous devenions des « adultes dans la foi » qui ne serons pas séduits ni par des hommes ni par des doctrines.

Le mot humain, juste avant le verset sur les cinq ministère, dans la phrase: « il a fait des dons aux humains » est parfois traduit par homme. Ce terme est la traduction du grec anthropos: humain, homme et/ou femme

Dans la même lettre, au chapitre suivant, Paul continue ses recommandations et explique quand et comment servir: « Que personne ne vous séduise par de vains discours  « Examinez ce qui est agréable au Seigneur » – « laissez-vous constamment remplir par l’Esprit: ainsi vous vous encouragerez mutuellement par le chant de psaumes, d’hymnes et de cantiques inspirés par l’Esprit, vous louerez le Seigneur de tout votre cœur par vos chants et vos psaumes; à tout moment et pour toute chose, vous remercierez Dieu le Père au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, et parce que vous révérez le Christ, vous vous soumettrez les uns aux autres  » (Éphésiens 5)

Le verset suivant le verset sur les 5 ministères dans différentes traductions françaises

4:11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs  4:12 pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ

Éphésiens 4:12 Nom de la traduction française
les fidèles sont organisés pour que les tâches du ministère soient accomplies Liturgie
Il l’a fait pour former les saints aux tâches du service Segond 21
C’est ainsi qu’il prépare les saints pour les œuvres de leur ministère Bible des Peuples
afin de former les saints pour l’oeuvre du ministère Nouvelle Bible Segond
Il a fait don de ces hommes pour que ceux qui appartiennent à Dieu soient rendus aptes à accomplir leur service Semeur
accomplir leur service de chrétiens Parole de vie
pour une oeuvre de service Chouraqui
en vue de l’oeuvre du ministère Segond 1910
et leur ministère doit servir aux progrès des fidèles Edmond Stapfer
pour l’œuvre du service Darby
pour l’œuvre du ministère Ostervald
en vue de l’oeuvre du ministère Oltramare
l’œuvre du ministère Albert Rilliet
aux fonctions de leur ministère Lemaistre de Sacy
pour l’oeuvre du ministère Martin. King James traduction française 2006 et plusieurs autres
Éphésiens 4:12 Nom de la traduction française

Avoir un ministère et servir veut dire la même chose. En grec, il n’y a qu’un seul mot: diakonia (en tant que nom, verbe ou adjectif) Certaines traductions de La Bible traduisent la famille de mots diakionia par servir-service-serviteur,  d’autres traduisent par ministère-ministre-avoir un ministère ou encore par diacre-diaconesse-diaconat, à chaque fois en français en tant que nom, verbe ou adjectif.

Saint signifie chrétien dans le nouveau testament en entier. (Frère = fidèle = saint)

Il y a beaucoup de choses à voir dans ce petit tableau. Plusieurs phrases ne disent pas la même chose que d’autres. Je vous invite à le relire dans les détails, si vous l’avez survolé en passant. Il revient dans plusieurs traductions que chacun sert. Il n’existerait donc pas de chrétien sans service-ministère-diaconat.

Un exemple de rencontre particulier

Dans la lettre de Paul et de Sostène aux Corinthiens, une liste est présentée spécifiquement pour les assemblées: si tous prophétisent (…) Frères (…) Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres peuvent donner

  1. un cantique,
  2. une instruction,
  3. une révélation,
  4. une langue,
  5. une interprétation

1 Corinthiens 14:24 et suivants.

Ce même chapitre 14 indique que Paul souhaite que tous prophétisent dans les assemblées et que prophétiser, c’est encourager, édifier (l’église et chacun), exhorter, instruire. De plus, c’est à chacun de vérifier, discerner, approuver ou désapprouver ce que les uns et les autres prophétisent.

D’autres listes

Les dons avaient encore été décrits différemment dans la lettre aux Corinthiens, aux chapitres précédents. A noter que Dieu opère à nouveau en tous, et que la manifestation de l’Esprit est donnée à chacun, comme pour les listes précédentes:

Pour ce qui concerne les dons spirituels, (…) frères, Il y a

  • diversité de dons, mais le même Esprit ;
  • diversité de ministères (= de services) , mais le même Seigneur ;
  • diversité d’opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous.

Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. En effet, à l’un est donné par l’Esprit et à un autre est donné :

  1. une parole de sagesse
  2. une parole de connaissance
  3. la foi
  4. le don des guérisons
  5. le don d’opérer des miracles
  6. la prophétie
  7. le discernement des esprits
  8. la diversité des langues
  9. l’interprétation des langues.

Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.(…)

que les membres aient également soin les uns des autres. Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui.

Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. Dieu a établi dans l’Église

  1. apôtres
  2. prophètes
  3. docteurs

et

  1. des miracles (ou bien et des personnes qui opèrent des miracles, des guérisons, etc)
  2. des guérisons
  3. du secours (de l’aide)
  4. une direction, une administration (concerne les affaires relatives à l’église,  en particulier distribuer la nourriture aux pauvres  et, ou, pour subvenir aux besoins des chrétiens emprisonnés pour leur croyance en la résurrection de Jésus venu en chair et en os, ou encore persécutés, et en fuite, dans une autre ville)
  5. diverses langues (les langues utilisées par les populations de cette époque)

Les rencontres décrites dans La Bible

Les chrétiens se retrouvaient pour discuter sur les places des villes, découvertes ou couvertes:  agora, forum, basilique, synagogue et autour du temple de Jérusalem. Ces différents lieux publics fonctionnaient comme place du marché, comme café du coin, comme tribunal, comme mairie,  comme salle municipale, comme jardin public, c’est à dire comme lieu de vie public. Beaucoup de rencontres se déroulaient chez l’habitant autour d’un repas. A Jérusalem, les juifs, les circoncis devenus chrétiens, allaient assister à la prière organisée par les  hébreux, et ils se risquaient parfois à évangéliser dans la cour public du temple, mais ils en étaient souvent chassés. Les païens, les incirconcis devenus chrétiens n’avaient pas la possibilité de se rendre dans la partie de la cour du temple réservée aux circoncis, moins encore dans le temple lui-même qui était réservé aux sacrificateurs juifs. Les hébreux devenus chrétiens se rendront aussi dans les synagogues-basiliques (il y en avait des centaines à Jérusalem), souvent pour y prêcher (proclamer, annoncer) la bonne nouvelle de la résurrection (du royaume, de l’évangile).

Les uns les autres

Les apôtres dans leurs lettres, parleront beaucoup de l’attitude de chacun. Tous les chrétiens étaient impliqués. Chacun pardonne, se soumet, veille au bien-être des autres, chacun exerce l’hospitalité. Les chrétiens en fuite dans une autre ville, car persécutés dans telle ou telle ville, se réfugiaient chez d’autres chrétiens qui les accueillaient et pourvoyaient à leur besoin. Chacun aussi exhorte ses frères et sœurs, etc. Plusieurs textes bibliques soulignent l’importance du comportement et du service des uns envers les autres,  des uns pour les autres.

Par exemple: « Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos coeurs sous l’inspiration de la grâce. ». Ou encore: » C’est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites ». « Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par la charité, serviteurs les uns des autres » – « Portez les fardeaux les uns des autres, et vous accomplirez ainsi la loi de Christ. » – « Mais exhortez-vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu’on peut dire: Aujourd’hui! afin qu’aucun de vous ne s’endurcisse par la séduction du péché. » (Colossiens 3:1- 1; Thessaloniciens 5:11; Galates 5:13; Galates 6:2; Hébreux 3:13)

Les apôtres depuis bientôt 2000 ans ont écrits l’enseignement qui se retrouve dans le Nouveau Testament, la deuxième partie de La Bible. Nous pouvons tous lire l’enseignement de Jésus et des apôtres, la tradition des apotres, la prédication apostolique,  chacun dans notre langue ou presque, plusieurs n’ont pas encore de Bible dans leur langue maternelle.

Les 5 ministères, une liste de don parmi plusieurs?

Parmi les passages du nouveau testament qui parlent de près ou de loin des dons, ministères, services, la liste des 5 ministères dans la lettre aux Éphésiens (4:11) est parfois relevée comme base à suivre. D’autres groupes de chrétiens se sont appuyé sur une autre de ces listes. Se pourrait-il qu’à l’intérieur de la Bible, tous les passages ne sont pas à prendre en compte mais uniquement l’un ou l’autre? Si oui, pourquoi et selon quels critères? Et réellement, doit-on isoler ces listes de l’ensemble des lettres dans lesquelles elles se situent?

Les anciens et les jeunes

Pierre transmet ce qu’il a reçu de Jésus à tous les anciens: « à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l’Asie et la Bithynie …aux anciens qui sont parmi vous, moi ancien comme eux … Paissez le troupeau de Dieu … en étant les modèles du troupeau … vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. » 1Pierre 1:1 et 1Pierre 5:1-5

Généralement, le terme ancien signifiait avoir un certain age. Il signifie aussi: ne pas être un nouveau converti. Ce qui correspond à ce que dit Paul à Timothée, concernant la charge d’évêque: « Il ne faut pas qu’il soit un nouveau converti, de peur qu’enflé d’orgueil… » (1Timothée 3:6)

Jésus dans les évangiles

Dans Luc: « Après cela, le Seigneur désigna encore 70 autres disciples, et il les envoya deux à deux devant lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller. » Dans Matthieu, Jésus enverra les disciples 2 par 2 et préconisera pour leader, Christ uniquement: »Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. » et dans le chapitre suivant: « Mais vous

  1. ne vous faites pas appeler Rabbi (leader)
    un seul est votre Maître (leader), et vous êtes tous frères.
  2. n’appelez personne sur la terre votre père
    un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.
  3. ne vous faites pas appeler directeurs(leader)
    un seul est votre Directeur (= conducteur, etc), le Christ.
  4. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.

Contexte des 5 ministères: (Éphésiens 4:11)

Dans les chapitres précédents le chapitre quatre d’Éphésiens, il est expliqué:  « il nous a ressuscités ensemble (ndlr: juifs devenus chrétiens et païens devenus chrétiens) et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ – en Jésus Christ, vous avez été rapprochés par le sang de Christ –  afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, (ndlr: un seul groupe qui est « comme un seul homme ») en établissant la paix – et de les réconcilier, l’un et l’autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l’inimitié. (ndlr: la séparation, le mur, entre les circoncis et les incirconcis) – car par lui nous avons les uns et les autres (juifs et païens devenus chrétiens) accès auprès du Père, dans un même Esprit – Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire – En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur – En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit – le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père de gloire – a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes – Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a donné pour chef suprême à l’Église – qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous.

Ephésiens 3:6 Les païens sont cohéritiers, forment un même corps, et participent à la même promesse en Jésus Christ par l’Évangile.

Ephésiens 4:  « Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, Il est au-dessus de tous et agit à travers tous et en tous. Mais à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don de Christ. C’est pourquoi il est dit: Etant monté en haut, il a emmené des captifs, Et il a fait des dons aux hommes (anthropos). Or, que signifie: Il est monté, sinon qu’il est aussi descendu dans les régions inférieures de la terre ? Celui qui est descendu, c’est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses. Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère (ndlr: = du service) et de l’édification du corps de Christ, jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, (ndlr: les liens sont l’amour et l’Esprit) que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité – Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent. N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous. Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ. »

Les hommes faits sont exercés à discerner entre le bien et le mal, des anciens. Les enfants (dans la foi) (qui peuvent être très âgés) n’ont pas l’expérience de la parole de justice.

Le verset 8 sur les dons de Dieu est repris du Psaume 68:18 (Ci-dessous dans la traduction française de Martin) Dans l’ancien testament, les dons « aux hommes » sont aussi des dons « aux humains », c’est à dire aux hommes et aux femmes.

« Tu es monté en haut, tu as mené captifs les prisonniers, tu as pris des dons [pour les distribuer] entre les hommes, et même entre les rebelles, afin qu’ils habitent [dans le lieu] de l’Eternel Dieu »

Dans la lettre aux Colossiens, nous retrouvons le contexte d’Éphésiens 4:11, le contexte d’application des 5 ministères

Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos coeurs sous l’inspiration de la grâce. Et quoi que vous fassiez, en parole ou en oeuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus (Extrait de Colossiens 3, dont le contexte est ci-dessous)

Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire. Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l’impudicité, l’impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie. C’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion, parmi lesquels vous marchiez autrefois, lorsque vous viviez dans ces péchés. Mais maintenant, renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l’animosité, à la méchanceté, à la calomnie, aux paroles déshonnêtes qui pourraient sortir de votre bouche. Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses oeuvres, et ayant revêtu l’homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé. Il n’y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous. Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, revêtez-vous d’entrailles de miséricorde, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience. Supportez-vous les uns les autres, et, si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi. Mais par-dessus toutes ces choses revêtez-vous de la charité, qui est le lien de la perfection. Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos coeurs. Et soyez reconnaissants. Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos coeurs sous l’inspiration de la grâce. Et quoi que vous fassiez, en parole ou en oeuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père. (…)  Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes, sachant que vous recevrez du Seigneur l’héritage pour récompense. Servez Christ, le Seigneur. Car celui qui agit injustement recevra selon son injustice, et il n’y a point d’acception de personnes(*).

*Acception de personnes signifie que personne n’est oublié. Ce verset est à mettre en rapport avec le verset: Il n’y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous. Et plusieurs autres passages, dont deux plus particulièrement qui sont presque identiques.

D’une liste à l’autre

Il n’est pas possible de prendre une des listes sans le contexte entier de la lettre dans laquelle elle se situe, et plus loin, sans prendre en compte l’ensemble du Nouveau Testament. Que faisaient réellement les premiers chrétiens, qu’ont-ils instauré? Et premièrement, qu’est-ce que réellement un service-ministère-diaconat sous la plume de Paul et quelle différence avec le terme don. Pas la différence que nous-mêmes faisons, ou telle ou telle autre personne.

Lorsque les différents auteurs du Nouveau Testament parlent (écrivent à propos) des dons, et des services, que mettent-ils EUX réellement derrière ces termes?

Béréenne attitude

Voir différents articles de ce blog spécifique à un des ministères:

Éphésiens 4:11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs

Ou encore sur les fonctions d’évêque, d’ancien (presbyte), de prêtre et un article en préparation sur les compagnons, collaborateurs, parents, travailleurs, etc