Beaucoup sont arrivés dans ce blog en écrivant « prière(s) contre la colère » dans un moteur de recherche. (Dans le même sens que les prières contre les malédictions). L’article est très long. Il est possible de ne pas lire le début. C’est la fin qui est importante.

La colère

La colère ne peut  pas se cacher. Après une colère, on ne se sent pas bien.  On se retourne contre les autres, on se retourne contre soi-même.
– c’est à cause de cette personne, que je me suis mis en colère.
– c’est à cause de cet imprévu,  c’ est parce qu’il est arrivé plusieurs choses en même temps, plusieurs imprévus de suite
– c’est à cause de l’ennemi
–  …

La culpabilité, le jugement, les accusations

Je ne suis pas un bon chrétien, je ne prie pas assez, je suis trop ceci, pas assez cela,  tout est de ma faute  … si je n’avais pas fait, si j’avais dit non aux autres  …  je ne voulais pas …

Nous avons beaucoup d’imagination, et nous avons de très grandes capacités à nous juger nous-mêmes. Nous savons aussi juger les autres sans avoir besoin d’apprendre. Il n’est pas assez ceci, il a fait faux, s’il avait fait comme je lui avais dit … pourquoi, fait-il toujours faux ?

Nous avons parfois peur d’être jugés  pour nos colères. Les autres vont penser que je suis un mauvais chrétien. Ou encore:  Dieu va penser que je suis un mauvais chrétien. Dieu ne va plus m’aimer, il va me juger. Nous pensons souvent beaucoup de mal de nous-mêmes ou des autres, après une colère. Et cela peut aller très loin:  Dieu va  punir les autres! Dieu va me punir!

Ou alors nous accusons l’ennemi, les malédictions, le diable, les démons.

La Bible ne dit pas que les démons provoquent la colère. La Bible nous dit que c’est le fond de notre coeur qui provoque les mauvaises pensées, et les mauvaises pensées produisent la colère. Plusieurs fois dans le Nouveau Testament, nous pouvons lire de veiller sur nos pensées. Penser à des choses pures, belles ou encore que Dieu lui-même garde nos coeurs et nos pensées en Jésus-Christ.

La nourriture de nos pensées, la nourriture de nos coeurs

Parlons-nous souvent de Jésus? Parlons-nous souvent de démons? Que lisons-nous? Qu’écoutons-nous? Comptons dans le dernier texte que nous avons lu combien de fois il y avait les mots Dieu, Jésus, confiance, amour, paix. Comptons combien de fois il y avait les mots démons, malédictions, peur, méchant, mauvais. N’hésitons pas à changer de lecture afin d’écouter et de lire de bonnes choses.

Pourquoi sommes-nous en colère?

Est-ce que les raisons de nos colères sont vraiment si importantes?  Par exemple, s’il y a des miettes de pain sur la banquette de la voiture, est-ce si important? Qu’est-ce qui provoque en nous la colère? Au fond du fond de notre coeur? Est-ce véritablement les miettes?

La peur d’être jugé par les autres, la peur d’être vu comme un « mauvais chrétien », peut parfois nous pousser à vouloir montrer aux autres que nous sommes parfaits. Nous faisons alors beaucoup de choses pour montrer aux autres que nous sommes ‘de bons chrétiens’ et même parfois pour montrer à Dieu que nous sommes « de bons chrétiens ».
Mais au fond de notre coeur, nos pensées ne sont pas forcement justes et bonnes.

Lorsque nous nous trompons, nous avons parfois peur que les autres découvrent qui nous sommes vraiment, et nous nous mettons en colère. Nous avons peur d’être jugés par les autres, nous avons peur d’être jugés par Dieu.

Sortir de la peur d’être jugé, c’est se montrer comme nous sommes véritablement. C’est montrer à Dieu ce que nous pensons tout au fond de notre coeur. et ne pas essayer de lui montrer ce que nous ne sommes pas.

Mettre notre coeur à La Lumière de Dieu, c’est Lui parler de nos peurs, de nos désirs, de toutes les pensées que nous essayons de cacher. DIEU NE NOUS JUGE PAS au contraire, il souhaite nous attirer à lui.

Parler de ce que nous avons au plus profond de nos coeurs à Dieu, mettre à la lumière de Dieu nos « pensées cachées » fait que nos pensées ne sont plus cachées, elles viennent alors à la lumière. Nos pensées ne sont plus « dans la nuit », dans l’ombre, dans les ténèbres. Dieu peut alors les effacer par Sa Lumière.

Dire à Dieu, j’ai fait ceci, j’en veux à celui-ci, celle-ci m’a fait du mal, j’ai dit ceci … mais moi, j’aimerais être un bon chrétien parce-que … pour être bien dans ma peau, pour être béni, pour avoir une place, pour plaire à Dieu, pour …. pour … et  tout au fond de mon coeur, j’aimerais bien être riche, jeune, aimé … je déteste cette personne … je n’ai pas envie de prier …

Lorsque nos pensées cachées viennent à la lumière de Dieu, elles disparaissent de nos coeurs et sont remplacées par de bonnes pensées. Au tout début de notre conversion, lorsque nous ne connaissons qu’un ou deux chapitres de La Bible, ils remplissent l’ensemble de notre coeur. Mais comme les repas que nous prenons, nous avons besoin chaque jour de donner à notre coeur de la bonne nourriture.  Nourrissons chaque jour nos pensées avec de la bonne nourriture. Au début de notre conversion, nous avons encore souvent bien des recoins de notre coeur à mettre en ordre. Nous pensons beaucoup de choses qui ne sont pas à la gloire de Dieu. Petit à petit, Dieu transforme nos coeurs et nos pensées.

Sortir de la colère

L’amour de Dieu consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce QU IL NOUS A AIME et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. (…) Pour nous, nous l’aimons, parce qu’Il nous a aimé le premier. (1Jean4:7-21) Le plus grand bonheur pour Dieu est de nous sauver de Sa Colère. JESUS  en mourant sur La Croix nous a sauvés de la colère de Dieu. (Romains 5:6-10) Jésus n’est pas venu pour juger nos fautes mais pour nous sauver.

Sa mort à La Croix nous rend purs, saints, justes. Jésus a porté la colère de Dieu à notre place. Sa mort à La Croix nous a entièrement justifiés. La mort à la Croix de Jésus nous a sanctifiés en totalité. Dieu a oublié entièrement nos péchés, Dieu ne se souvient plus de nos colères, elles ont été effacées.
DIEU nous sauve par bonté, par grâce, car Dieu nous aime. Nous étions tous « horribles » aux yeux de Dieu, tous, tous, tous nous étions horribles.

DIEU NOUS A AIMES EN PREMIER. DIEU NOUS AIME, RIEN NE PEUT NOUS SÉPARER DE SON AMOUR, pas même nos colères.

Oui, la colère sépare de Dieu, oui, mais à cause du salut en Jésus-Christ, à cause de son sacrifice à La Croix, à cause de la punition que nous méritons que JESUS a fait à notre place, notre colère ne nous sépare plus de DIEU.

Son pardon est total, pour la colère de hier, pour la colère de l’année passée, son pardon est total pour la colère de la semaine passée. Ce qui ne veut pas dire que Dieu aime la colère …

Demander pardon à Dieu pour ce que nous avons dit, ce que nous avons fait, ce que nous avons pensé. Demander pardon à Dieu parfois pour ce que nous avons dit il y a des années … fait il y a des années … et SAVOIR que DIEU nous pardonne …

Dieu nous donne l’assurance de son pardon. Nous sommes soudain certains que Dieu nous a entièrement pardonnés.

1 Corinthiens 13 4 7 amour charite verite patient bonte pardonne croit espere supporte.jpg

Oui, l’adversaire va bien nous dire : tu as été trop loin, tu as fait trop … est-ce que Dieu a réellement dit? Dieu pardonne tout? Non, non, mais … et toi tu n’es pas … etc, etc
Mais qui devons nous croire? Dieu ou l’adversaire?

Si Dieu dit encore et encore: je ne me souviens plus de leurs péchés,  je ne me souviens plus de TES péchés, est-ce que nous devons croire Dieu?

Mais l’adversaire, le calomniateur, l’accusateur dit : je t’accuse de ceci et de cela

Qui devons-nous croire?
Qui devons-nous écouter?
Bien évidement Dieu.
(Tous ce qui est dit ici se retrouve dans la Bible)

Les autres

Avoir réalisé de quoi Dieu nous pardonnait, avoir réalisé tout ce que Dieu a effacé en nous, l’avoir vécu en profondeur,  permet de réaliser que Dieu pardonne aussi aux autres.

Comme Dieu nous pardonne TOUT à nous, Dieu pardonne TOUT aux autres.

Mais souvent nous nous  rappelons le nombre de fois que les autres ont dit ou fait une chose : cette année sur 365 jours, tu as oublié 3 jours de faire cela. Mais on oublie très vite les 362 autres jours … par contre, on se souvient parfois des années après ces 3 jours là …

Demander pardon

Dieu est prêt TOUS les jours à entendre notre prière. Dieu est prêt le jour, la nuit, sans cesse à ce que nous lui montrions l’ensemble de nos pensées, de notre coeur.

Par contre, notre famille, nos amis, ne sont pas forcement prêts à entendre notre demande de pardon.

C’est toujours délicat de savoir quoi dire et à qui.

Demander pardon à nos parents, à notre conjoint, à nos enfants surtout à eux. Avec la sagesse et le bon sens de ne pas provoquer une dispute, une autre colère en demandant pardon.

Si nous avons mis en ordre devant DIEU l’entier de nos pensées, si nous avons prié pour ceux à qui nous allons demander pardon, si nous avons demandé à Dieu la sagesse, la douceur, cela ne devrait pas poser de problème.

2-pierre-1-5-a-7-science

Si nous avons premièrement pardonné aux autres surtout. Pour nos enfants, on peut demander pardon pour « la moitié » de ce que nous avons dit. Demander pardon pour les éventuels mots accusateurs que nous leur avons dit. Pour tout ce qui n’était pas juste envers nos enfants.  Mais garder l’autre moitié et bien dire à l’enfant que nous ne sommes pas d’accord avec son comportement.

Pardonner aux autres

Les autres ne nous demanderont pas forcement pardon. Mais devant Dieu leur pardonner permet de sortir de la colère. Il arrive que l’on puisse dire ce pardon, souvent pour plusieurs choses et plusieurs personnes très peu de temps après notre conversion.

Par contre, parfois, ce n’est que des mois ou des années plus tard, que nous rencontrons la personne avec laquelle nous étions fâchés. Et souvent, la personne n’est pas prête à entendre notre pardon. Parfois, nous devons attendre longtemps qu’elle soit prête. Plus rarement,  nous devons dire que nous lui pardonnons,  même si elle n’est pas prête à entendre. La personne peut très mal réagir mais demander pardon ou pardonner ce n’est pas attendre que l’autre nous pardonne. Mais dire à la personne ce que nous avons dans notre coeur: pardon et amour reçu de Dieu.

La maitrise de soi fait partie du  fruit de l’esprit

Tout comme nous ne pouvons pas agir sur le saint-esprit, nous ne pouvons pas non plus choisir de porter le fruit de l’esprit. Le fruit de l’esprit est un seul fruit. C’est à dire, lorsque nous sommes dans la paix et la joie DE JESUS, nous avons alors en même temps, la maitrise de nous-mêmes. Et lorsque nous avons ces trois choses, nous aimons les autres (et nous-mêmes) de la même façon que Christ nous a aimés. Lorsque nous aimons, nous sommes doux, patients, bons, dans Sa Paix, forcement, nous n’allons pas nous mettre en colère.

Car nous portons le fruit de l’esprit complet qui comporte tout à la fois. Nous ne pouvons RIEN faire pour porter ce fruit … sauf garder les paroles de Jésus.

Et dans les Paroles de Jésus nous lisons en long et en large qu’il est venu pour nous sauver et nous aimer. Nous lisons de rester attachés à lui, encore et encore et encore … mais que c’est bien LUI qui agit en nous. Lui qui nous a donnés sa Paix, sa Joie, tellement au dessus de celles que le monde donne. La Paix que Jésus donne, garde nos pensées en lui.

fruit esprit gal 5 22 cadre rouge.jpg

Les injustices qui provoquent la colère

Lorsqu’une personne se comporte de façon injuste, il est tout à fait normal de se mettre en colère. C’est même mieux que de ne rien dire. Bien que … notre colère n’accomplit pas la justice de DIEU.

Laisser Dieu lui se mettre en colère est mieux.

Petit à petit, nous devenons comme Etienne et Paul qui, lors des persécutions ont dit à Dieu: Père ne le(s) punit pas pour ce péché.
C’est à dire, Dieu en nous, Christ en nous, l’esprit en nous produit ce pardon là. De nous-même, cela nous est impossible!

Béréenne attitude


Quelques passages de la Bible:

Hébreux10 nous sommes sanctifiés, par l’offrande du corps de Jésus Christ, une fois pour toutes. (…) Car, par une seule offrande, (la crucifixion de Jésus) il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés. C’est ce que le Saint Esprit nous atteste aussi; car, après avoir dit: Voici l’alliance que je ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leurs coeurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute: Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés ni de leurs iniquités (=méchancetés). (Voir l’article: la grâce au delà de la grâce)

Colossiens1 (…) fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients. Rendez grâces au Père, qui (…) nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons (…) (le pardon total de nos fautes)(…) Dieu vous a maintenant réconciliés par la mort de Jésus-Christ pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche. (Voir l’article: sans tache)

L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce QU IL NOUS A AIME et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. (…) Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère. Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. Et non seulement cela, mais encore nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation. (voir l’article: Se savoir aimé de Dieu)

Romains8… celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés.Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? (Voir l’article: Avons-nous à craindre le jugement ? La colère de Dieu ?)

Philippiens 4:6-8 Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces (en remerciant Dieu) Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus Christ. Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.


Article écrit le 8 Octobre 2012

Publicités