Berger et pasteur sont deux termes synonymes qui ne présentent aucune nuance différente. Ils sont donc totalement interchangeables.

Lorsque Jésus était sur la terre, les tâches d’un berger/pasteur au Proche-Orient étaient:

  • défendre les brebis contre leurs attaquants (hommes ou bêtes)
  • soigner et guérir les brebis malades ou blessées
  • retrouver et sauver les brebis perdues ou prises au piège
  • les aimer
  • partager leurs vies, et ainsi gagner leur confiance.

Les deux verbes paître en grec : bosko et poimaino

  • Jean 21:15 -17 Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre : Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci ? Il lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais (bosko) mes agneaux. Il lui dit une seconde fois : Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu ? Pierre lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais (poimaino) mes brebis. Il lui dit pour la troisième fois : Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu ? Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait dit pour la troisième fois: M’aimes-tu ? Et il lui répondit : Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais (bosko) mes brebis.

Pierre : recommandation à tous les anciens

  • 1Pierre 1:1  à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l’Asie et la Bithynie,  et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l’Esprit
  • 1Pierre 5:1 et suivants: aux anciens qui sont parmi vous, moi ancien comme eux (…) Paissez (poimaino) le troupeau de Dieu qui est sous votre garde (episkopeo), non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement; non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage,  (autre traduction: ceux qui sont confiés à vos soins) mais en étant les modèles du troupeau.  Et lorsque le souverain pasteur (archi-poimen) paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire.  De mêmes, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens.

Plus loin, un terme grec de la famille d’episcopeo est aussi repris.
Les anciens sont opposés aux jeunes, ce seraient donc tous les chrétiens qui ne sont pas jeunes, c’est à dire qui ont plus de 30 ans. Possiblement aussi, les jeunes sont « nouveau dans la foi » mais pas forcement jeune en age.

Le verbe bosko dans la totalité du NT

  • Matthieu 8:30 (et dans les synoptiques Marc et Luc) Il y avait loin d’eux un grand troupeau de pourceaux qui paissaient (bosko). 8:33 Ceux qui les faisaient paître (bosko) s’enfuirent, et allèrent dans la ville raconter tout ce qui s’était passé et ce qui était arrivé aux démoniaques.
  • Luc 15:15 Il alla se mettre au service d’un des habitants du pays, qui l’envoya dans ses champs garder (bosko) les pourceaux.

Le verbe poimaino dans la totalité du NT

  • Matthieu 2:6 Et toi, Bethléhem, terre de Juda, Tu n’es certes pas la moindre entre les principales villes de Juda, Car de toi sortira un chef Qui paîtra (poimaino) Israël, mon peuple.
  • Luc 17 : 7 Qui de vous, ayant un serviteur qui laboure ou paît les troupeaux (poimaino), lui dira, quand il revient des champs : Approche vite, et mets-toi à table ?
  • Actes 20 : 28 Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques (episkopos), pour paître (poimaino) l’Eglise du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang. (…) Je n’ai désiré ni l’argent, ni l’or, ni les vêtements de personne. Vous savez vous-mêmes que ces mains ont pourvu à mes besoins et à ceux de mes compagnons. En tout, je vous ai montré qu’il faut travailler ainsi, pour venir en aide aux faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur Jésus, qui a dit lui-même : Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.

Ils ont donc été établis évêques. Episcopos a pour racine epi (strong 1909)  skopos (strong 4649) et le sens d’episkopeo (strong 1983), terme utilisé par Pierre dans le long passage cité peu auparavant dans le présent article. Voir d’autres passages au bas de cet article. Voir dans un autre article de ce blog que les évêques sont les économes de Dieu et qu’ils nourrissent les pauvres de réelle nourriture qui se mange, entre autre fonction.

  • 1 Corinthiens 9 : 7 Qui jamais fait le service militaire à ses propres frais ? Qui est-ce qui plante une vigne, et n’en mange pas le fruit ? Qui est-ce qui fait paître (poimaino) un troupeau, et ne se nourrit pas du lait du troupeau?
  • Jude 1 : 12 Ce sont des écueils dans vos agapes, faisant impudemment bonne chère, se repaissant (poimaino) eux-mêmes. Ce sont des nuées sans eau, poussées par les vents; des arbres d’automne sans fruits, deux fois morts, déracinés;
  • Apocalypse 2 : 27 Il les paîtra (poimaino) avec une verge de fer, comme on brise les vases d’argile, ainsi que moi-même j’en ai reçu le pouvoir de mon Père.
  • Apocalypse 7 : 17 Car l’agneau qui est au milieu du trône les paîtra (poimaino)et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.
  • Apocalypse 12 : 5 Elle enfanta un fils, qui doit paître (poimaino) toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône.
  • Apocalypse 19 : 15 De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; il les paîtra (poimaino) avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu tout-puissant.

Question

Que veut dire paître les agneaux, paître l’église du Seigneur, très concrètement dans la bouche de Jésus et sous la plume des apôtres rédacteurs du nouveau testament? Je n’ai pas la réponse à cette question.

Nous partons de nos habitudes, de ce que nous avons toujours compris et connu et lorsque nous lisons dans la Bible le mot « pasteur », pour nous c’est une évidence que la fonction est environ celle que nous connaissons. Mais très sérieusement, la Bible n’explique pas, à ma connaissance, de façon explicite cette fonction. (voir ci-dessous).

Si vous avez des explications autres, elles sont bienvenues.

Béréenne attitude


La famille du terme epi-scope dans la totalité du NT

Epi-scopos a pour racine epi (strong 1909) skopos (strong 4649) et le sens d’epi-skopeo (strong 1983)

  • Luc 19 : 44 ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée (epi-skope).
  • Actes 1 : 20 Or, il est écrit dans le livre des Psaumes : Que sa demeure devienne déserte, Et que personne ne l’habite ! Et : Qu’un autre prenne sa charge (epi-skope) !
  • 1 Timothée 3 : 1 Cette parole est certaine : Si quelqu’un aspire à la charge d’évêque (epi-skope), il désire une oeuvre excellente.
  • 1 Pierre 2 : 12 Ayez au milieu des païens une bonne conduite, afin que, là même où ils vous calomnient comme si vous étiez des malfaiteurs, ils remarquent vos bonnes oeuvres, et glorifient Dieu, au jour où il les visitera (epi-skope).

  • Actes 20 : 28 Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques (epis-kopos), pour paître l’Eglise du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang.
  • Philippiens 1 : 1 Paul et Timothée, serviteurs de Jésus-Christ, à tous les saints en Jésus-Christ qui sont à Philippes, aux évêques (epi-skopos) et aux diacres :
  • 1 Timothée 3 : 2 Il faut donc que l’évêque (epi-skopos) soit irréprochable, mari d’une seule femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l’enseignement.
  • Tite 1 : 7 Car il faut que l’évêque (epi-skopos) soit irréprochable, comme économe de Dieu; qu’il ne soit ni arrogant, ni colère, ni adonné au vin, ni violent, ni porté à un gain déshonnête;
  • 1 Pierre 2 : 25 Car vous étiez comme des brebis errantes. Mais maintenant vous êtes retournés vers le pasteur (poimen) et le gardien (epi-skopos) de vos âmes.

  • Hébreux 12 : 15 Veillez (epi-skopeo) à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés;
  • 1 Pierre 5 : 2 Paissez (poimaino) le troupeau de Dieu qui est sous votre garde (episkopeo) non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement;  
Le nom poimen (pasteur-berger) dans la totalité du NT
  • Matthieu 9 : 36 Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger (poimen).
  • Matthieu 25 : 32 Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger (poimen) sépare les brebis d’avec les boucs;
  • Matthieu 26 : 31 et Marc 14 : 27 Alors Jésus leur dit : Je serai pour vous tous, cette nuit, une occasion de chute; car il est écrit: Je frapperai le berger (poimen), et les brebis du troupeau seront dispersées.
  • Marc 6 : 34 Quand il sortit de la barque, Jésus vit une grande foule, et fut ému de compassion pour eux, parce qu’ils étaient comme des brebis qui n’ont point de berger (poimen); et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses.
  • Luc 2 : 8  Il y avait, dans cette même contrée, des bergers (poimen) qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. 15 Lorsque les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers (poimen) se dirent les uns aux autres : Allons jusqu’à Bethléhem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître. 18 Tous ceux qui les entendirent furent dans l’étonnement de ce que leur disaient les bergers (poimen).  20 Et les bergers (poimen) s’en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé.
  • Jean 10 : 2 Mais celui qui entre par la porte est le berger (poimen) des brebis. 11 Je suis le bon berger (poimen). Le bon berger (poimen) donne sa vie pour ses brebis. 12 Mais le mercenaire, qui n’est pas le berger (poimen), et à qui n’appartiennent pas les brebis, voit venir le loup, abandonne les brebis, et prend la fuite; et le loup les ravit et les disperse. 13 Je suis le bon berger (poimen). 16 J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là, il faut que je les amène; elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, un seul berger (poimen).
  • Ephésiens 4 : 11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs (poimen) et docteurs,
  • Hébreux 13 : 20 Que le Dieu de paix, qui a ramené d’entre les morts le grand pasteur (poimen) des brebis, par le sang d’une alliance éternelle, notre Seigneur Jésus,
  • 1 Pierre 2 : 25 Car vous étiez comme des brebis errantes. Mais maintenant vous êtes retournés vers le pasteur (poimen) et le gardien (epi-skopos) de vos âmes (le pasteur et gardien de nos âmes est Jésus, voir les versets précédents)

(Le verbe avait été repris en début d’article)

Le nom archi-poimen dans la totalité du NT
  • 1 Pierre 5 : 4 Et lorsque le souverain pasteur (archi-poimen) paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire.

D’autres articles de ce blog