Nous sommes tous appelés à être sauvés, mis à part, nous sommes tous appelés à être saints. Dans le NT, il n’existe pas d’appel pour un service (à ma connaissance). Avec le terme appeler, à chaque fois il est parlé de salut, de gloire éternelle, etc. Il n’existe donc pas de chrétiens qui ne soit pas appelés. Mais aucun n’est appelé pour un service (selon mes recherches mais j’ai peut-être loupé un synonyme ou un passage de la Bible, etc). (voir l’article : appelé à être sauvé).

Les tâches d’un berger au Proche-Orient étaient de:

  • défendre les brebis contre leurs attaquants (hommes ou bêtes)
  • soigner et guérir les brebis malades ou blessées
  • retrouver et sauver les brebis perdues ou prises au piège
  • les aimer
  • partager leurs vies, et ainsi gagner leur confiance.

 

Les deux verbes paître en grec : bosko et poimaino

Jean 21 : 15 Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre : Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci ? Il lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais (bosko) mes agneaux.

Jean 21 : 16 Il lui dit une seconde fois : Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu ? Pierre lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais (poimaino) mes brebis. (Jean 21:16 en 25 traductions françaises différentes)

Jean 21 : 17 Il lui dit pour la troisième fois : Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu ? Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait dit pour la troisième fois: M’aimes-tu ? Et il lui répondit : Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais (bosko) mes brebis. (Jean 21:17 en 25 traductions françaises différentes)

  • Pierre donne à tous les anciens, ce qu’il a reçu de Jésus

1 Pierre 1: 1  à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l’Asie et la Bithynie,  et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l’Esprit…

1 Pierre 5:1 …  aux anciens qui sont parmi vous, moi ancien comme eux …

1 Pierre 5 : 2 Paissez (poimaino) le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement; non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, (ceux qui vous sont confiés) (ceux qui sont confiés à vos soins) mais en étant les modèles du troupeau.  Et lorsque le souverain pasteur paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire.  De mêmes, vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens.

(NDLR : les anciens sont tous les chrétiens qui ne sont pas jeunes, c’est à dire qui ont plus de 30 ans. Les jeunes ont donc moins de 30 ans. Possiblement aussi, les jeunes sont « nouveau dans la foi » mais pas forcement jeune en age) 10 Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus Christ à sa gloire éternelle …

(Nous sommes appelés à être sauvés, appelés à sa gloire éternelle, le nouveau testament ne parle pas d’être appelé pour servir = pour un ministère. L’appel n’est pas dans le sens de vocation, dans le sens habituel de ce terme.)

  • Bosko a été trouvé dans ce contexte, ailleurs dans le NT

Matthieu 8 : 30 (et dans les synoptiques Marc et Luc) Il y avait loin d’eux un grand troupeau de pourceaux qui paissaient (bosko). 8 : 33 Ceux qui les faisaient paître (bosko) s’enfuirent, et allèrent dans la ville raconter tout ce qui s’était passé et ce qui était arrivé aux démoniaques.

Luc 15 : 15 Il alla se mettre au service d’un des habitants du pays, qui l’envoya dans ses champs garder (bosko) les pourceaux.

Jean 21 : 15 (Déjà mentionné plus haut) Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre : Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci ? Il lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais (bosko) mes agneaux.

Jean 21 : 17 (Déjà mentionné plus haut)Il lui dit pour la troisième fois : Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu ? Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait dit pour la troisième fois: M’aimes-tu ? Et il lui répondit : Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais (bosko) mes brebis.

  • Poimaino a été trouvé dans ce contexte, ailleurs dans le NT

Matthieu 2 : 6 Et toi, Bethléhem, terre de Juda, Tu n’es certes pas la moindre entre les principales villes de Juda, Car de toi sortira un chef Qui paîtra (poimaino) Israël, mon peuple.

Luc 17 : 7 Qui de vous, ayant un serviteur qui laboure ou paît les troupeaux (poimaino), lui dira, quand il revient des champs : Approche vite, et mets-toi à table ?

Jean 21 : 16 (Déjà mentionné plus haut)Il lui dit une seconde fois : Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu ? Pierre lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais (poimaino) mes brebis.

Actes 20 : 28 Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître (poimaino) l’Eglise du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang. (…) Je n’ai désiré ni l’argent, ni l’or, ni les vêtements de personne. Vous savez vous-mêmes que ces mains ont pourvu à mes besoins et à ceux de mes compagnons. En tout, je vous ai montré qu’il faut travailler ainsi, pour venir en aide aux faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur Jésus, qui a dit lui-même : Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.

(Voir un article de ce blog plus détaillé sur les évêques: Pas de femme évêque ? )

1 Corinthiens 9 : 7 Qui jamais fait le service militaire à ses propres frais ? Qui est-ce qui plante une vigne, et n’en mange pas le fruit ? Qui est-ce qui fait paître (poimaino) un troupeau, et ne se nourrit pas du lait du troupeau ?

1 Pierre 5 : 2 (Déjà mentionné plus haut) Paissez (poimaino) le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu; non pour un gain sordide, mais avec dévouement;

Jude 1 : 12 Ce sont des écueils dans vos agapes, faisant impudemment bonne chère, se repaissant (poimaino) eux-mêmes. Ce sont des nuées sans eau, poussées par les vents; des arbres d’automne sans fruits, deux fois morts, déracinés;

Apocalypse 2 : 27 Il les paîtra (poimaino) avec une verge de fer, comme on brise les vases d’argile, ainsi que moi-même j’en ai reçu le pouvoir de mon Père.

Apocalypse 7 : 17 Car l’agneau qui est au milieu du trône les paîtra (poimaino) et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.

Apocalypse 12 : 5 Elle enfanta un fils, qui doit paître (poimaino) toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône.

Apocalypse 19 : 15 De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations; il les paîtra (poimaino) avec une verge de fer; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu tout-puissant.

Que veut dire paître les agneaux, paître l’église du Seigneur, très concrètement dans la bouche de Jésus et sous la plume des apôtres rédacteurs du nouveau testament?

Béréenne attitude

Articles connexes

  1. Pas de femme évêque ?
  2. Appelé à être sauvé
  3. Prophète, prophétiser
Publicités