Vers 180, peu après la disparition des apôtres, Irénée de Lyon écrira ainsi sur la tradition : ils gardent scrupuleusement l’antique Tradition, croyant en un seul Dieu, Créateur du ciel et de la terre et de tout ce qu’ils renferment, et au Christ Jésus, le Fils de Dieu, qui, à cause de son surabondant amour pour l’ouvrage par lui modelé, a consenti à être engendré de la Vierge pour unir lui-même par lui-même l’homme à Dieu, qui a souffert sous Ponce Pilate, est ressuscité et a été enlevé dans la gloire, qui viendra dans la gloire comme Sauveur de ceux qui seront sauvés et Juge de ceux qui seront jugés et enverra au feu éternel ceux qui défigurent la vérité et qui méprisent son Père et sa propre venue. (extrait du livre 3 contre les hérésies, dans la traduction française actuelle, il y a deux traductions différentes en ligne)

Irénée parle tout au long de ses écrits de la tradition des apotres. L’antique tradition transmise par les apotres et gardée scrupuleusement. (Tradition et instruction traduisent un seul et même terme  grec).

Autres extraits des écrits d’Irénée de Lyon, vers 180,  livre 3 : c’est au nom de Jésus-Christ de Nazareth, que vous, vous avez crucifié et que Dieu a ressuscité des morts, c’est par lui que cet homme se présente devant vous en pleine santé. C’est lui (Jésus-Christ) la pierre dédaignée par vous, les bâtisseurs, qui est devenue la pierre angulaire. Et il n’y a pas d’autre nom sous le ciel qui ait été donné aux hommes, en lequel nous devions être sauvés. » Ainsi les apôtres ne changeaient pas Dieu, mais ils annonçaient au peuple que le Christ était ce Jésus même qui avait été crucifié : ce Jésus, le Dieu qui avait envoyé les prophètes — c’est-à-dire Dieu en personne — l’avait ressuscité et avait donné en lui le salut aux hommes. (…) Ceux-ci revinrent donc vers les autres apôtres et les disciples du Seigneur, c’est-à-dire vers l’Eglise (…) : « Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus, que vous avez mis à mort en le suspendant au bois. C’est lui que Dieu a exalté par sa gloire comme Prince et Sauveur, afin d’accorder à Israël le repentir et la rémission des péchés. Et nous, nous sommes en lui témoins de ces choses, ainsi que l’Esprit Saint, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent.» « Chaque jour, est-il encore dit, au Temple comme dans les maisons particulières, ils ne cessaient d’enseigner et d’annoncer la bonne nouvelle du Christ Jésus», Fils de Dieu. C’était là, en effet, la connaissance du Salut , celle qui rend parfaits à l’égard de Dieu ceux qui connaissent la venue de son Fils.

Dans les épitres et les évangiles, nous retrouvons ce que disaient les apôtres et Jésus à ces sujets.

Évangile de Jean, chapitre 5: (Jésus en parlant de lui-même) Car, comme le Père ressuscite les morts et donne la vie, ainsi le Fils donne la vie à qui il veut. Le Père ne juge personne, mais il a remis tout jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé. En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l’auront entendue vivront. Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même. Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme. Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement. Je ne puis rien faire de moi-même: selon que j’entends, je juge; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé. Si c’est moi qui rends témoignage de moi-même, mon témoignage n’est pas vrai. Il y en a un autre qui rend témoignage de moi, et je sais que le témoignage qu’il rend de moi est vrai. Vous avez envoyé (une commission d’enquête) vers Jean (baptiste), et il a rendu témoignage à la vérité. Pour moi ce n’est pas d’un homme que je reçois le témoignage; mais je dis ceci, afin que vous soyez sauvés.

Évangile de Marc, chapitre 10: (Jésus en parlant de lui-même) Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de plusieurs.

1 Timothée: 1 C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue, que : Jésus Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs.  (…) ceux qui croiraient en lui pour la vie éternelle. Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles! Amen!

6 Je te recommande, devant Dieu qui donne la vie à toutes choses, et devant Jésus Christ, qui fit une belle confession devant Ponce Pilate, de garder le commandement, et de vivre sans tache, sans reproche, jusqu’à l’apparition de notre Seigneur Jésus Christ, que manifestera en son temps le bienheureux et seul souverain, le roi des rois, et le Seigneur des seigneurs, qui seul possède l’immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n’a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l’honneur et la puissance éternelle. Amen!

2 Timothée: 1 … annoncer la promesse de la vie qui est en Jésus Christ, (…) par la puissance de Dieu qui nous a sauvés, et nous a adressé une sainte vocation, non à cause de nos oeuvres, mais selon son propre dessein, et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus Christ avant les temps éternels,  et qui a été manifestée maintenant par l’apparition de notre Sauveur Jésus Christ, qui a détruit la mort et a mis en évidence la vie et l’immortalité par l’Évangile.

Tite: 1  l’espérance de la vie éternelle, promise dès les plus anciens temps par le Dieu qui ne ment point, et qui a manifesté sa parole en son temps par la prédication qui m’a été confiée d’après l’ordre de Dieu notre Sauveur,

2 de faire honorer en tout la doctrine de Dieu notre Sauveur. Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée … en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus Christ, qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé …

3 Mais, lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés,  il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint Esprit,  qu’il a répandu sur nous avec abondance par Jésus Christ notre Sauveur,  afin que, justifiés par sa grâce, nous devenions, en espérance, héritiers de la vie éternelle.Cette parole est certaine …

4 … Dieu et … Jésus Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son royaume …. Désormais la couronne de justice m’est réservée; le Seigneur, le juste juge, me le donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement …  la prédication …  tous les païens l’entendissent. Le Seigneur me délivrera de toute oeuvre mauvaise, et il me sauvera pour me faire entrer dans son royaume céleste. A lui soit la gloire aux siècles des siècles! Amen!

1 Jean: 1 Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie, – car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, – …  notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus Christ. … Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres … le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché … il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

2 … si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste. Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier

4 … nous attestons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde.

1 Pierre: 1 Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts, pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux, à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps! … la parole du Seigneur demeure éternellement. Et cette parole est celle qui vous a été annoncée par l’Évangile.

2 …  morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. Car vous étiez comme des brebis errantes. Mais maintenant vous êtes retournés vers le pasteur et le gardien de vos âmes.

5 Et lorsque le souverain pasteur paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire. … Le Dieu de toute grâce, qui vous a appelés en Jésus Christ à sa gloire éternelle, après que vous aurez souffert un peu de temps, vous perfectionnera lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables. A lui soit la puissance aux siècles des siècles! Amen!

Publicités