Fêter est (devrait être) la conséquence d’un événement qui réjouit. Faire la fête pour faire la fête, sans raison précise devient très vite un piège. En recherchant une raison de faire la fête dans la fête elle-même, en recherchant le bien-être que pourrait procurer une fête par elle-même, plusieurs se sont laissé entrainer dans un engrenage de dépendance. Faire la fête pour décompresser ou encore pour oublier différents soucis déclenche les mêmes pièges. Faire la fête à cause d’un événement qui provoque de la joie est très différent. Il y a une réelle raison qui provoque de la joie, et cette joie s’exprime en faisant la fête.

Béréenne attitude

Publicités