Par Jean Weber

Deutéronome 7.3-4 « … Tu ne contracteras point de mariage avec ces peuples, tu ne donneras point tes filles à leurs fils, et tu ne prendras point leurs filles pour tes fils; car ils détournaient de moi tes fils, qui serviraient d’autres dieux, et la colère de l’Éternel s’enflammerait contre vous: il te détruirait promptement…».

Salomon outrepasse cet ordre de Dieu, lui qui aima les «femmes étrangères», à commencer par la fille de Pharaon, 1 Rois 3.1. Nous constatons que Salomon d’un côté sert Dieu, et d’un autre sert ses plaisirs… Même s’ils sont contraires à la volonté divine…

Salomon a deux faces, une pour servir Dieu, une pour ses plaisirs charnels… Il ne veut pas que cette épouse païenne habite dans un lieu saint, alors il la conduit ailleurs… Mais il n’aurait pas dû l’avoir comme épouse… Il fait un compromis avec Dieu et avec son propre engagement avec Dieu… Chose surprenante Dieu ne l’abandonne pas, il continue à le bénir. Quand Dieu nous bénit malgré nos désobéissances, cela nous encourage parfois à continuer dans le mal…

Combien de fois les chrétiens que nous sommes, acceptons des zones de désobéissance pour satisfaire nos désirs charnels… et nous nous plongeons alors loin de Dieu…Ne restons pas un chrétien à demi-mesure… à mi-temps… mais soyons chrétien à temps complet…

Par Jean Weber :  La Bergerie des Tricasses

Publicités