Saint Patrick… le 17 mars…

Il est courant d’entendre dire que cet homme a introduit le Catholicisme en Irlande… mais la foi chrétienne qu’il a fait connaitre n’a rien à voir avec la foi catholique que nous connaissons, sa foi est très très proche de ce que nous lisons du début de l’église dans la Bible…

L’Irlande a une histoire qui ne ressemble à celle d’aucun autre pays. Jamais elle ne fut envahie par les légions romaines. L’évangéliste Patrick y apporta le christianisme. Il était issu d’une famille qui avait la foi depuis au moins deux générations. Nous avons ces renseignements de Patrick lui-même, car il a rédigé son témoignage, intitulé «Confessions». Ce récit nous est parvenu en cinq exemplaires.  Ce document, dont l’authenticité est parfaitement établie, est notre principale source d’informations au sujet de Patrick et sa mission. Il montre sans l’ombre d’un doute que Patrick annonçait l’Évangile comme aux temps bibliques (…)

La conversion pacifique de l’Irlande dans l’histoire

Pradraig  (Patrick) est né en 390 en un lieu incertain de l’île de Bretagne. (….)  Patrick est souvent décrit en train de discuter avec les druides et tenter de les convaincre que sa foi en Dieu est plus puissante que la « magie druidique ».  (…) La conversion du pays s’est faite pacifiquement par des filid devenus les porteurs de la nouvelle religion. (…) Le VIe siècle voit la fondation du monastère de Bangor (en 558) par Comgall et celui de l’île d’Iona par Colomba, qui deviennent la base de départ de l’évangélisation de l’Écosse. Ce n’est qu’au VIIe siècle que le synode de Whitby (664) impose la liturgie romaine.

Les parades militaires de Boston (USA) à Dublin (Irlande) en passant par Londres (GB)

En 1737, à Boston, ville des USA peuplée d’irlandais, se tint la première parade de la Saint-Patrick. Les irlandais d’autres villes américaines, du Canada et ailleurs dans le monde fêteront eux aussi la Saint-Patrick par la suite. Londres accueille une parade depuis 2002, mais la plus grande se tient à Birmingham, qui se présente comme la 3ème plus grande parade de la Saint Patrick dans le monde, après celles de New York et Dublin.

A New York, la parade est menée par le 69ème régiment d’infanterie (issu en 1851 d’une milice d’émigrés catholiques irlandais), suivi par des fanfares militaires, des associations culturelles, des organisations d’émigrés, etc …

La première parade de la Saint Patrick en Irlande se tint à Dublin en 1931

La Fête

D’abord simple fête religieuse, la Saint Patrick est un jour férié en Irlande depuis le Bank Holiday Ireland Act de 1903, voté sur proposition du député irlandais James O’Mara. Le même O’Mara fit passer plus tard une loi interdisant l’ouverture des pubs le 17 mars, loi qui fut valable jusque dans les années 70 ! En Irlande du Nord, la Saint Patrick, fête catholique, a longtemps été considérée par les loyalistes comme un « festival de républicains irlandais » … Les parades de la Saint Patrick étaient donc financées grâce à des fonds privés. Mais il y a quelques années, la ville de Belfast a décidé de participer au financement de la parade de Belfast, à condition que la parade ne soit pas politisée (par exemple par la présence de drapeaux de la République d’Irlande) et qu’elle réunisse ensemble loyalistes et républicains.


Sources et autres références

  1. Première partie de l’article: Saint Patrick… le 17 mars… à partir du blog: La Bergerie des tricasses par Jean Weber
  2. Les écrits de Patrick: Confession
  3. Ou si cela ne fonctionne pas: Moi, Patrick le pécheur, je suis le plus rustique …
  4. Saint-Patrick: diverses sources

Article déjà paru en 2000 et des poussières

Publicités