La version de la Bible Louis Segond 1910, et pratiquement toutes les autres, traduisent ainsi les passages qui décrivent, ce qu’ont vu et entendu, ceux qui accompagnaient Paul sur le chemin de Damas.

  1. Ceux qui étaient avec moi virent bien la lumière, mais ils n’entendirent (akouein) pas la voix de celui qui parlait. (Actes 22:9)
  2. Les hommes qui l’accompagnaient demeurèrent stupéfaits; ils entendaient (akouein) bien la voix, mais ils ne voyaient personne. (Actes 9:7)

Paul-Saul venait de demander au plus grand prêtre des hébreux des ordres écrits à présenter dans les Synagogues de Damas, afin de faire prisonniers les chrétiens et de les amener à Jérusalem. Peu avant son arrivée à Damas, Paul-Saul fut stoppé net :

(Actes9) Cependant Saul, respirant encore la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur, se rendit chez le souverain sacrificateur,et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas, afin que, s’il trouvait des partisans de la nouvelle doctrine, hommes ou femmes, il les amenât liés à Jérusalem. Comme il était en chemin, et qu’il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui. Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? Il répondit: Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. Tremblant et saisi d’effroi, il dit: Seigneur, que veux-tu que je fasse? Et le Seigneur lui dit: Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire. Les hommes qui l’accompagnaient demeurèrent stupéfaits; ils entendaient bien la voix, mais ils ne voyaient personne. Saul se releva de terre, et, quoique ses yeux fussent ouverts, il ne voyait rien; on le prit par la main, et on le conduisit à Damas.

Du temps passe, et Saul-Paul se retrouve lui-même enchainé à Jérusalem, en face des personnes auxquelles, il avait demandé des ordres écrits pour faire emprisonner les chrétiens. Paul-Saul leur raconte ce qui lui était arrivé le jour où il se rendait à Damas :

(Actes22)J’ai persécuté à mort cette doctrine, liant et mettant en prison hommes et femmes. Le souverain sacrificateur et tout le collège des anciens m’en sont témoins. J’ai même reçu d’eux des lettres pour les frères de Damas, où je me rendis afin d’amener liés à Jérusalem ceux qui se trouvaient là et de les faire punir. Comme j’étais en chemin, et que j’approchais de Damas, tout à coup, vers midi, une grande lumière venant du ciel resplendit autour de moi. Je tombai par terre, et j’entendis une voix qui me disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? Je répondis: Qui es-tu, Seigneur? Et il me dit: Je suis Jésus de Nazareth, que tu persécutes. Ceux qui étaient avec moi virent bien la lumière, mais ils n’entendirent pas la voix de celui qui parlait. Alors je dis: Que ferai-je, Seigneur? Et le Seigneur me dit: Lève-toi, va à Damas, et là on te dira tout ce que tu dois faire.

Les versions de La Bible Semeur et Segond 21 par contre, traduisent entendre par comprendre. Deux verbes qui se confondent dans plusieurs langues. Ici, akouein en grec peut signifier entendre ou comprendre. Par exemple en français, être dépourvu d’entendement signifie aussi manquer de compréhension, sans pour autant avoir des problèmes d’audition.  (Voir plusieurs versions d’Actes 22:9)

Les personnes qui entouraient Saul-Paul ont bien entendu une voix. Mais ils n’ont pas compris ce qu’elle disait.

Béréenne attitude

Source: Notre Eglise Point Com : Une contradiction dans les témoignages de Paul? Article de Viviane André

Publicités