Par Jean Weber

Marc 10.45, «…Car le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir…».

Selon notre culture ou notre éducation, il ne nous est pas toujours naturel d’être au service des autres. D’autant plus quand nous avons un titre plus ou moins apparenté à celui de «chef». Un «chef» ne doit–il pas être servi ? Alors comment faire pour servir ?

Difficile pour notre vieille nature qui veut être reconnue et servie, d’accepter d’être au service de celui que l’on considère comme un plus petit.

Difficile pour notre vieille nature de servir celui que nous ne pouvons pas considérer. Qui n’est pas recommandable et qui se comporte, oui, se comporte vraiment mal.

Difficile pour notre vieille nature, de servir l’autre, sans intérêt personnel, de servir celui qui ne nous considère pas, et même qui nous fait du tort.

Pourtant lorsque nous voyons la position de Jésus, lui fils de Dieu, Dieu lui-même fait homme, nous le voyons être au service des autres.

Soyons à l’exemple de notre Maitre venu nous servir… ce qui fait encore davantage valoir toute sa grandeur.

Par Jean Weber :  la Bergerie des Tricasses


Philippiens 2.3, «…estimez les autres supérieurs à vous-même…»

Publicités