Dans la Bible, les termes prêtre et sacrificateur sont synonymes. La fonction de prêtre-sacrificateur est, comme son nom l’indique, d’offrir des sacrifices à Dieu (ou aux dieux). Le but est d’apaiser les dieux ou d’attirer leur faveur.

Dans La Bible, les sacrifices servent à remercier Dieu et à faire oublier à Dieu l’ensemble des fautes, l’ensemble des péchés. Dans l’Ancien Testament, le sacrificateur sacrifiait un animal, par exemple un bélier sans défaut ou un agneau pour ses propres péchés, et pour les péchés d’Israël en entier. Chacun devenait ainsi entièrement pardonné, comme s’il n’avait jamais commis de péchés. Chacun (le peuple en entier) était de nouveau juste et saint (justifié et sanctifié) aux yeux de Dieu. Le corps de Jésus-Christ a été sacrifié à la Croix pour nos péchés, afin de nous faire paraitre sans défaut (sans péché, sans faute) devant Dieu.

En mourant à la Croix, Il s’est offert comme notre agneau pour effacer la totalité de notre péché, afin de nous rendre saint et juste (sanctifié et justifié) aux yeux de Dieu.

1Pierre 1:18-21 Ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères, Mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache, prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous, qui par lui croyez en Dieu, lequel l’a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, en sorte que votre foi et votre espérance reposent sur Dieu

Le Fils de Dieu en personne s’est sacrifié une fois pour toutes nos fautes, pour tous nos péchés. Nos péchés sont éloignés de Dieu comme l’occident est éloigné de l’orient. Dieu a oublié nos péchés, ils sont comme au fond la mer.

Jérémie 31:34 Parce que je pardonnerai leurs iniquités (=méchancetés) Et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés (fautes)
Psaume 130:3-4 Si tu gardais le souvenir des iniquités, Éternel, Seigneur, qui pourrait subsister ? Mais le pardon se trouve auprès de toi, Afin qu’on te craigne
(Voir plusieurs autres références en bas du présent article)

Comparer notre agneau Jésus-Christ avec un agneau est impossible, inconcevable. Même de très nombreux agneaux sacrifiés ou encore même de nombreux sacrifices répétés ne peuvent pas mieux nous laver de nos fautes, en comparaison au sacrifice du Fils de Dieu à la croix. Ces sacrifices d’animaux sont insignifiants par rapport à Jésus.

Jean 1: 29 (Jean-Baptiste) vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde
Luc 1:67-79 68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, De ce qu’il a visité et racheté son peuple, Et nous a suscité un puissant Sauveur Dans la maison de David, son serviteur, (…)Un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent!(…)De nous permettre, après que nous serions délivrés de la main de nos ennemis, De le servir sans crainte, En marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours de notre vie. Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très Haut; Car tu marcheras devant la face du Seigneur, pour préparer ses voies, Afin de donner à son peuple la connaissance du salut Par le pardon de ses péchés, Grâce aux entrailles de la miséricorde de notre Dieu, En vertu de laquelle le soleil levant nous a visités d’en haut, Pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, Pour diriger nos pas dans le chemin de la paix.
Matthieu 1:21 Tu l’appelleras du nom de Jésus : car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés

Le terme prêtre-sacrificateur est régulièrement utilisé dans la lettre aux Hébreux. Il est employé pour Jésus-Christ qui est prêtre-sacrificateur des chrétiens pour l’Éternité, pour toujours. Il est encore utilisé pour parler des sacrificateurs-prêtres de la première alliance, dans l’Ancien Testament, pour le sacerdoce lévitique, c’est à dire, le service des fils de Lévi, et notamment pour le service de la famille d’Aaron, frère de Moise et de Myriam, tous de la tribu des lévites.

Dans la lettre aux hébreux, le terme prêtre-sacrificateur est surtout utilisé envers Melchisedec, homme qui est très particulier car sans aucune généalogie. Le terme prêtre-sacrificateur, dans cette même lettre n’est pas utilisé envers des chrétiens, apôtres, presbytres, prophètes ou envers tout autre ministre-serviteur de Jésus-Christ.

Cette lettre explique que depuis que le voile a été enlevé (spirituellement de nos yeux, de notre compréhension et matériellement le voile du temple de Jérusalem) chacun a accès à Dieu « en direct ».

Dans la loi de Moïse,  dans le service (le sacerdoce) lévitique précisément, les enfants de la tribu de Lévi, en particulier, les enfants d’Aaron, servaient au temple. Le responsable, le souverain prêtre (sacrificateur) une fois par année, se rendait derrière le voile où était disposé différents objets. Il n’y avait que lui qui pouvait se rendre derrière le voile pour y rencontrer Dieu. Le souverain sacrificateur faisait l’intermédiaire entre Dieu et le peuple.

L’épitre aux Hébreux, précise que ce voile n’existe plus depuis la nouvelle alliance, chacun peut avoir accès au trône (de la Grâce, du pardon) de Dieu en direct, il n’y a plus d’endroit réservé au souverain sacrificateur, depuis la nouvelle alliance, explique la même lettre aux hébreux.

Jésus est notre roi, notre prêtre, notre sacrificateur, notre oint, etc, etc, définitivement et à jamais. Et en même temps notre agneau du sacrifice à jamais. Il n’y a plus d’autel des sacrifices, puisque notre sacrifice a été réalisé sur la croix. Il n’y donc plus besoin de temple pour contenir l’autel, et donc plus besoin non plus de prêtres-sacrificateurs pour y officier, pour servir.

Les chrétiens sont tous mis-à-part pour Dieu, selon Pierre. Il nous parle du sacerdoce lévitique, (de la fonction de serviteur de Dieu) qui est devenue celui de tous les païens devenus chrétiens, qui sont assimilés aux enfants de Lévi le peuple mis à part pour servir Dieu, qui offraient des sacrifices au Temple de Jérusalem pour le pardon des péchés. L’extrait du Nouveau Testament suivant se termine par: j’appellerai mon peuple, un peuple qui n’était pas mon peuple. Le peuple était Israël dans la première alliance.

1Pierre 2 (Extraits) Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu; et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce (hierateuma), afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ. Car il est dit dans l’Ecriture : Voici, je mets en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse; Et celui qui croit en elle ne sera point confus. L’honneur est donc pour vous, qui croyez. (…) Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce (hierateuma) royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, vous qui autrefois n’étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n’aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde.

Hierateuma est utilisé uniquement 2 fois dans le nouveau testament, dans le contexte de cette lettre de Pierre. Il a pour racine hierateuo: être un sacrificateur. Ce terme est utilisé une seule fois dans le nouveau testament, dans le passage suivant:

Luc 1:8-11 Or, pendant qu’il s’acquittait de ses fonctions (hierateuo) devant Dieu, selon le tour de sa classe,il fut appelé par le sort, d’après la règle du sacerdoce, à entrer dans le temple du Seigneur pour offrir le parfum. Toute la multitude du peuple était dehors en prière, à l’heure du parfum. Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie

Hierateuo, être un sacrificateur-prêtre, est utilisé envers Zacharie qui servait au Temple de Jérusalem, en temps que juif, à la naissance de Jésus. Hierateuo a pour racine: hiereus: personne qui offre des sacrifices.

Après la crucifixion de Jésus-Christ, tout à changé. La lettre aux hébreux explique en détail l’ensemble des changements. Autre exemple, le premier chapitre de la lettre aux Colossiens explique comment au travers de Jésus-Christ (en chair et en os) mort à la Croix, le Père nous voit chacun sans défaut, saint, il n’a aucun reproche à nous faire, aucun. (Voir ce passage au bas du présent article)

Le sacrifice de Jésus-Christ à la Croix de Golgotha est excellent, total, parfait. C’est la Nouvelle Alliance, celle que nous vivons actuellement. Sa mort propitiatoire (expiatoire) fait que Dieu ne se souvient plus de nos péchés, sacrifier un animal, un agneau, même de nombreux agneaux est devenu inutile, Jésus s’est fait définitivement notre agneau par un seul sacrifice.

Dans l’Apocalypse, nous sommes tous des sacrificateurs-prêtres pour Dieu mais nous ne sacrifions pas d’agneau pour autant.

Ces passages parlent de Jésus, notre agneau, qui par son sang qui par son immolation (c’est à dire son sacrifice) a fait de nous des sacrificateurs. Si les sacrificateurs-prêtres, dans la première alliance (l’ancien testament), dans la loi de Moïse sacrifiaient des agneaux pour racheter le peuple de ses péchés, pour effacer ses fautes, L’Apocalypse commence par parler de l’agneau, et car cet agneau là est mort pour nous, cet agneau là, nous rend  ses sacrificateurs

Apocalypse 1:5-7 A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs (hiereus) pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen!
Apocalypse 5:9-10 tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation;tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs (hiereus) pour notre Dieu
Apocalypse 20:6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs (hiereus) de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.

Car l’agneau a été sacrifié, car l’agneau s’est sacrifié « tout seul », pour nous, cela nous rend les sacrificateurs de cet agneau là et à cause de cet agneau là, nous sommes sanctifié.

Ce n’est plus le sacrificateur qui sacrifie des agneaux pour rendre le peuple de Dieu pur, saint, irréprochable devant Dieu et qui le rachète mais c’est l’agneau sacrifié.

Ce qui peut maintenant empêcher ce pardon, c’est de ne pas pardonner aux autres.

La prière appelée « notre père » et les versets qui suivent, ou encore son équivalant dans un autre des évangiles, explique ce qui ferait obstacle au salut total par notre agneau.

Notre père et les versets qui l’entoure:
Matthieu 6:5-15 Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien; pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés; ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen!  Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi; mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

« notre père » (partiel) dans l’évangile de Luc:
Luc: 11:1-13 Jésus priait un jour en un certain lieu. Lorsqu’il eut achevé, un de ses disciples lui dit: Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a enseigné à ses disciples. Il leur dit: Quand vous priez, dites: Père! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne. Donne-nous chaque jour notre pain quotidien; pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense; et ne nous induis pas en tentation. Il leur dit encore: (…) je vous le dis, même s’il ne se levait pas pour les lui donner parce que c’est son ami, il se lèverait à cause de son importunité et lui donnerait tout ce dont il a besoin. Et moi, je vous dis: Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain? (…) Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint Esprit à ceux qui le lui demandent.

Ailleurs dans le Nouveau testament

Mis à part dans l’Apocalypse, le mot prêtre (ou sacrificateur) est utilisé pour parler des responsables hébreux non-chrétiens servant au Temple de Jérusalem, les prêtres juifs et une fois pour parler d’un prêtre païen, le sacrificateur du dieu protecteur de la ville de Lystre en Galatie: Zeus en grec, appelé Jupiter par les romains.

Le mot prêtre-sacrificateur n’est pas utilisé en parlant d’un apôtre, d’un disciple de Jésus-Christ ou d’un autre chrétien.

Les presbytres sont des anciens. Ils occupent parfois la fonction de juge, au Sanhédrin, le tribunal juif. Ils ne font pas de sacrifice et servent au coté des sacrificateurs-prêtres juifs. Le terme presbytre sera régulièrement utilisé envers des chrétiens, particulièrement envers les personnes chrétiennes d’un certain age, homme ou femme.

Que dire de plus?

Romains 1:16 L’Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit!

1Corinthiens 15:1 Je vous rappelle, frères, l’Évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain. Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures …

Apocalypse 5:11-12 Je regardai, et j’entendis la voix de beaucoup d’anges autour du trône et des êtres vivants et des vieillards (en grec, des presbytres), et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers. Ils disaient d’une voix forte : L’Agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire, et la louange

Béréenne attitude

Références bibliques

Dieu a pardonné, laissé tombé, oublié, couvert, effacé, jeté au fond de la mer, nos péchés

  1. Jérémie 31:34 (Hébreux 8:12 -Hébreux 10:17) Parce que je pardonnerai leurs iniquités (=méchancetés) Et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés (fautes)  ni de leurs iniquités.
  2. Esaïe 43:25 C’est moi, moi qui efface les transgressions pour l’amour de moi. Et je ne me souviendrai plus de tes péchés
  3. Michée 7:18-19 Quel Dieu est semblable à toi, qui pardonnes l’iniquité et qui oublies les péchés du reste de ton héritage? Il ne garde pas sa colère à toujours, car il prend plaisir à la miséricorde.Il aura encore compassion de nous, Il mettra sous ses pieds nos iniquités; Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés.
  4. Psaumes 103:12 Autant l’orient est éloigné de l’occident, autant il éloigne de nous nos transgressions.
  5. Romains 4: 7-8 (Psaume 85:2-3)Tu as pardonné l’iniquité de ton peuple, tu as couvert tous ses péchés
  6. Psaume 130:3-4 Si tu gardais le souvenir des iniquités, Éternel, Seigneur, qui pourrait subsister ? Mais le pardon se trouve auprès de toi, Afin qu’on te craigne
  7. Jean 1: 29 (Jean-Baptiste) vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde
  8. Luc 1:67-79 Afin de donner à son peuple la connaissance du salut Par le pardon de ses péchés, Grâce aux entrailles de la miséricorde de notre Dieu
  9. Matthieu 1:21 Tu l’appelleras du nom de Jésus : car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés
  10. Romains 1:16 L’Évangile est une puissance de Dieu pour le Salut de quiconque croit! 1Corinthiens 15:1 et suivants  Je vous rappelle, frères, l’Évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé; autrement, vous auriez cru en vain. Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures; qu’il a été enseveli, et qu’il est ressuscité le troisième jour, selon les Écritures …
  11. Apocalypse 5:11-12 Je regardai, et j’entendis la voix de beaucoup d’anges autour du trône et des êtres vivants et des vieillards, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers. Ils disaient d’une voix forte : L’Agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire, et la louange

Jésus, crucifié pour nos péchés

  1. 1Jean 3:5 Or, vous le savez, Jésus a paru pour ôter les péchés
  2. Colossiens 1:12-23 Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés. Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. Il est la tête du corps de l’Église; il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier. Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui; il a voulu par lui (Jésus-Christ) réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, (Jésus-Christ) par le sang de sa croix. Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises oeuvres, il vous a maintenant réconciliés par sa mort dans le corps de sa chair (Jésus-Christ à la Croix) pour vous faire paraître devant lui (Dieu le Père) saints, irrépréhensibles et sans reproche, si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l’espérance de l’Évangile que vous avez entendu

Les prêtres sacrificateurs juifs-hébreux (non-chrétiens) dans la Bible

  1. Luc 5:14 et Marc 1:44 et Matthieu 8:4 Puis Jésus lui dit : Garde-toi d’en parler à personne; mais va te montrer au sacrificateur (hiereus), et présente l’offrande que Moïse a prescrite, afin que cela leur serve de témoignage.
  2. Luc 6:4 et Marc 2:26 et Matthieu 12:4 comment il entra dans la maison de Dieu, et mangea les pains de proposition, qu’il ne lui était pas permis de manger, non plus qu’à ceux qui étaient avec lui, et qui étaient réservés aux sacrificateurs (hiereus) seuls ? 5 Ou, n’avez-vous pas lu dans la loi que, les jours de sabbat, les sacrificateurs (hiereus) violent le sabbat dans le temple, sans se rendre coupables ?
  3. Luc 1 : 5 Du temps d’Hérode, roi de Judée, il y avait un sacrificateur (hiereus), nommé Zacharie, de la classe d’Abia; sa femme était d’entre les filles d’Aaron, et s’appelait Elisabeth.
  4.  Luc 10 : 31 Un sacrificateur (hiereus), qui par hasard descendait par le même chemin, ayant vu cet homme, passa outre.
  5. Luc 17 : 14 Dès qu’il les eut vus, il leur dit : Allez vous montrer aux sacrificateurs (hiereus). Et, pendant qu’ils y allaient, il arriva qu’ils furent guéris.
  6. Jean 1 : 19 Voici le témoignage de Jean, lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des sacrificateurs (hiereus) et des Lévites, pour lui demander : Toi, qui es-tu ?
  7. Actes 4 : 1 Tandis que Pierre et Jean parlaient au peuple, survinrent les sacrificateurs (hiereus), le commandant du temple, et les sadducéens,
  8. Actes 6 : 7 La parole de Dieu se répandait de plus en plus, le nombre des disciples augmentait beaucoup à Jérusalem, et une grande foule de sacrificateurs (hiereus) obéissaient à la foi.

Le prêtre-sacrificateur d’un autre dieu

  1. Actes 14 : 13 Le prêtre (hiereus) de Jupiter (Zeus), dont le temple était à l’entrée de la ville, amena des taureaux avec des bandelettes vers les portes, et voulait, de même que la foule, offrir un sacrifice.

Jésus-Christ, notre prêtre-sacrificateur pour toujours, selon l’ordre (selon la généalogie, la lignée, la fonction) de Melchisédek

  1. Hébreux 5 : 6 Comme il dit encore ailleurs : Tu es sacrificateur (hiereus) pour toujours, Selon l’ordre de Melchisédek.
  2. Hébreux 7:1;3;11;15;17;21;23  1 En effet, ce Melchisédek, roi de Salem, sacrificateur (hiereus) du Dieu Très-Haut, -qui alla au-devant d’Abraham lorsqu’il revenait de la défaite des rois, qui le bénit, 3 qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n’a ni commencement de jours ni fin de vie, -mais qui est rendu semblable au Fils de Dieu, -ce Melchisédek demeure sacrificateur (hiereus) à perpétuité.11 Si donc la perfection avait été possible par le sacerdoce Lévitique, -car c’est sur ce sacerdoce que repose la loi donnée au peuple, -qu’était-il encore besoin qu’il parût un autre sacrificateur (hiereus) selon l’ordre de Melchisédek, et non selon l’ordre d’Aaron ? 15 Cela devient plus évident encore, quand il paraît un autre sacrificateur (hiereus) à la ressemblance de Melchisédek, 17 car ce témoignage lui est rendu: Tu es sacrificateur (hiereus) pour toujours Selon l’ordre de Melchisédek. 21 car, tandis que les Lévites (hiereus) sont devenus sacrificateurs sans serment, Jésus l’est devenu avec serment par celui qui lui a dit : Le Seigneur a juré, et il ne se repentira pas : Tu es sacrificateur (hiereus) pour toujours, Selon l’ordre de Melchisédek. – 23 De plus, il y a eu des sacrificateurs (hiereus) en grand nombre, parce que la mort les empêchait d’être permanents.
  3. Hébreux 8 : 4 S’il était sur la terre, il ne serait pas même sacrificateur (hiereus), puisque là sont ceux (hiereus) qui présentent les offrandes selon la loi
  4. Hébreux 9 : 6 Or, ces choses étant ainsi disposées, les sacrificateurs (hiereus) qui font le service entrent en tout temps dans la première partie du tabernacle;
  5. Hébreux 10 : 11 Et tandis que tout sacrificateur (hiereus) fait chaque jour le service et offre souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés,
  6. Hébreux 10 : 21 et puisque nous avons un souverain sacrificateur (hiereus) établi sur la maison de Dieu

Les chrétiens prêtres-sacrificateurs  de l’Apocalypse déjà mentionnés plus haut:

  1. Apocalypse 1:5-7 A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs (hiereus) pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen !
  2. Apocalypse 5:9-10 tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation;tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu
  3. Apocalypse 20:6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs (hiereus) de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.
Advertisements