L’humilité est un fruit de l’esprit

L’humilité est un fruit découlant de l’amour découlant de la foi chrétienne. Voir tous les autres comme supérieurs à soi-même, nous revêtir de sentiments modestes, se savoir spirituellement pauvre est un garde-fou indispensable à nous tous chrétiens. Les apôtres nous enseignent que celui qui croit connaitre, celui qui croit savoir, n’a pas encore connu comme il faut connaitre. (L’ensemble écrit ci-dessus se retrouve dans la Bible. Voir quelques sources en bas du présent article)

Lorsque quelqu’un prend l’habitude de parler sans que personne ne vérifie ses dires, c’est l’exposer directement à l’orgueil. Lorsque personne ne le corrige lorsqu’il se trompe, c’est lui dire : tout ce que tu dis est juste et bien. Les apôtres enseignaient principalement les « pas encore convertis » ou les « nouveaux convertis ». Les apôtres, puis les premiers chrétiens étaient quotidiennement confrontés aux « questions pièges » des pharisiens et autres érudits et donc continuellement remis en question, critiqués et souvent menacés. Être remis en question est un grand garde fou contre l’orgueil. Si une foule entière se déplace pour voir un homme et ne vérifie pas ce qu’il enseigne, si une foule attend tout de lui, comment demander à cet homme de rester humble ? C’est directement le pousser à l’orgueil.

L’orgueil appelle l’orgueil

Jouer des coudes pour avoir une place dans l’église, la même très grande place que celui qui est adulé, est-ce réellement à cela que nous sommes appelés ? Nous sommes bien plutôt appelés à aimer tous, à faire de la place à tous, à donner de la place aux plus petits, d’ailleurs Dieu lui-même leur donne de la place. (Corinthiens 12:24) Les apôtres nous diront sans cesse de nous exhorter les uns les autres, de veiller les uns sur les autres. Nous sommes appelés à discerner, à juger de ce qui est dit dans les assemblées, à ne pas se laisser séduire par de faux-enseignements, de faux-prophètes, etc. Paul dira aux chrétiens de la ville de Corinthe, lorsque toute l’assemblée se réunit, que deux ou trois parlent et que tous les autres jugent, discernent, remettent en question, approuvent ou n’approuvent pas ce qui est dit dans l’assemblée.

Autre exemple, les habitants de la ville de Bérée sont mis en avant car ils vérifiaient dans les écritures tout ce que les apôtres leur disaient. Ce que les APOTRES leur disaient.

Une des caractéristiques des faux-prophètes : l’orgueil

Lorsqu’une personne dit avoir eu une révélation que les autres chrétiens ne sont pas en mesure de comprendre, il y a danger. Lisons entre les lignes pour comprendre ce qui est réellement important pour la personne qui écrit, écoutons de nos deux oreilles pour voir si ce qui l’intéresse est réellement de nous aimer, de nous démontrer l’amour de Dieu, de nous faire grandir …

Et nous ?

Dès que nous pensons être de bons chrétiens l’orgueil est déjà là. Combien nos coeurs sont tortueux par dessus tout, l’orgueil se cache derrière « de bonnes choses », en premier lieu derrière l’humilité ! Nous tombons tous dans l’orgueil un jour ou l’autre : moi au moins j’ai une meilleure église que d’autres, moi au moins, je n’approuve pas la doctrine cela, moi je suis chrétien depuis tant d’années, moi, je ne suis jamais tombé dans ce péché là, moi au moins, je prie, moi j’ai des connaissances que tu n’as pas, moi je fais ceci pour les autres, pour Dieu, moi je, moi je, moi je …

Nous nous reconnaissons tous un jour ou l’autre dans la parabole de Jésus dans Luc 18: Je te loue hô Dieu car moi je suis mieux que… moi au moins, je ne fais pas ceci et cela, pas comme « cet autre »… moi je fais ceci et cela de bien…

Les faiblesses d’un des serviteurs de Dieu

Georges Muller a vécu par la foi, il a vu la main de Dieu encore et encore dans sa vie. Il a vécu et reçu de grandes choses … surtout pour les autres. Il a reçu des millions en argent et en dons de toutes sortes pour nourrir les nombreux enfants dont il prenait soin. Dans sa biographie, nous pouvons lire:

« Je dis avec raison: je crois que je ne suis allé nulle part sans y trouver la preuve évidente que le Seigneur m’y avait envoyé.  » Il ne fit pas ces voyages dans le but de demander de l’argent pour l’Association; ce qu’il reçut n’aurait pas subvenu aux dépenses d’une demi-journée. Selon ses propres paroles, le but était le suivant:  » Que je puisse, de par mon expérience et ma connaissance des choses divines, apporter une bénédiction aux croyants […] et que je puisse prêcher l’Evangile à ceux qui ne connaissaient pas le Seigneur. « George Müller écrivit à propos d’un problème spirituel:  » Je ressens constamment mon insuffisance[…] Je ne peux rester seul sans tomber dans les griffes de Satan. L’orgueil, l’incrédulité ou encore d’autres péchés m’entraîneront à la ruine. Seul, je ne peux rester ferme un instant. Qu’aucun lecteur ne pense que je ne suis pas sujet à la vantardise et à l’orgueil, que je ne peux cesser de croire en Dieu!  »

Fort des forces de Dieu

Paul qui écrivait : c’est lorsque je suis faible, que je suis fort, écrira aussi en 2Corinthiens 12:5-7a: Au sujet d’un tel homme, je me vanterai, mais au sujet de moi-même, je ne me vanterai que de mes faiblesses. Et pourtant, si je voulais me vanter, je ne serais pas un insensé, car je ne dirais que la vérité. Mais je m’en abstiens. Car je désire éviter que l’on se fasse de moi une idée supérieure à ce qu’on peut déduire de mes actes et de mes paroles. D’ailleurs, parce que ces révélations étaient extraordinaires, pour me garder de l’orgueil, Dieu m’a imposé une épreuve (…)

Un dicton dit : je ne suis pas le grand serviteur de Dieu, mais le serviteur d’un Grand Dieu.

Béréenne attitude

Article déjà paru le 11 juillet 2012

  • Jacques 4:6 Il accorde, au contraire, une grâce plus excellente; c’est pourquoi l’Ecriture dit : Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles (tapeinos).
  • 1Corinthiens 8:1-6 Pour ce qui concerne les viandes sacrifiées aux idoles, nous savons que nous avons tous la connaissance.-La connaissance enfle, mais la charité édifie. Si quelqu’un croit savoir quelque chose, il n’a pas encore connu comme il faut connaître. Mais si quelqu’un aime Dieu, celui-là est connu de lui.- Pour ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu’il n’y a point d’idole dans le monde, et qu’il n’y a qu’un seul Dieu. Car, s’il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs, néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.
  • Galates 5:16-25 Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. 18 Si vous êtes conduits par l’Esprit, vous n’êtes point sous la loi. Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, 21 l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu. Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n’est pas contre ces choses. Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit. Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres.
  • Matthieu 5:1-3 A la vue de ces foules, Jésus monta sur la montagne. Il s’assit et ses disciples s’approchèrent de lui. Puis il prit la parole pour les enseigner; il dit: « Heureux ceux qui reconnaissent leur pauvreté spirituelle, car le royaume des cieux leur appartient! » (Seg21)
  • Romains 12:3 Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.
  • Philippiens 2:3-4 Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au-dessus de vous-mêmes. Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres.
Publicités