Paul souhaite retourner voir les frères dans toutes les villes où la parole du Seigneur a été annoncée. Recommandé par les frères à la grâce du Seigneur, il prend Silas avec lui et parcourt la Syrie et la Cilicie. Au milieu de leur voyage, ils rencontrent Timothée et le prennent avec eux. Ensemble, ils se rendent dans la ville de Philippe en Macédoine et y passent quelques jours. (Selon Actes15:26,40,41 et 16:3,5,12)

Actes16:13-15: « Le jour du sabbat, nous nous rendîmes, hors de la porte vers une rivière, où nous pensions que se trouvait un lieu de prière. Nous nous assîmes, et nous parlâmes aux femmes qui étaient réunies.  L’une d’elles, nommée Lydie, marchande de pourpre(1), de la ville de Thyatire(2), était une femme craignant Dieu, et elle écoutait. Le Seigneur lui ouvrit le cœur, pour qu’elle soit attentive à ce que disait Paul.  Lorsqu’elle eut été baptisée, avec sa famille, elle nous fit cette demande: Si vous me jugez fidèle au Seigneur, entrez dans ma maison, et demeurez-y. Et elle nous pressa par ses instances »

Paul et Silas furent fouettés  et emprisonnés car ils parlaient de Jésus. Puis ils furent soignés par le geôlier de cette même prison et relâchés.

Actes16:40: « Quand ils furent sortis de la prison, ils entrèrent chez Lydie, et, après avoir vu et exhorté les frères, ils partirent. »

Béréenne attitude

(1) La couleur pourpre était très difficile à produire. Elle était obtenue soit par des plantes, soit par des coquillages. Dans la région de Thyatire, une plante vivace de la famille des rubiacées, la garance des teinturiers, était cultivée. Seuls les rois, les prêtres et les personnes très riches portaient des vêtements entièrement teints en pourpre. Les plus riches d’entre eux avaient aussi des tentures ou encore les toiles de leur grands voiliers teints de pourpre. D’autres n’avaient qu’une petite bande de couleur pourpre à leurs habits et beaucoup n’avaient pas du tout la possibilité d’avoir du pourpre à leurs vêtements. Voir l’article : Les marchands de pourpre

(2) La ville de Thyatire s’appelle de nos jours Akhizar. Elle est située en Turquie, à 60 km d’Izmir, appelée Smyrne à ces époques.

 

Izmir Akhizar Lydie de Thyatire