(Graphiste: Nicolas Ciarapica)

  • Quand la prostitution était sacrée (1)

Dans les civilisations antiques, plaisir sexuel et sentiment religieux vont souvent de pair : les textes anciens évoquent les hiéroglyphes, des femmes aux mœurs libres œuvrant dans les temples. Une tradition condamnée par la Bible hébraïque.

  • La sexualité sacrée (Scriptures) (2)

All true religions in their pure, original forms considered sex to be sacred. Why? Because our true nature – which is pure and without fault – includes sexuality. In other words, God created sex. Mankind corrupted it. Therefore, by returning to pure sexuality, we can also return to a state of divinity, nous dit cet article en anglais.

En français : Toutes les religions dans leur formes initiales étaient pures et considéraient la sexualité comme sacrée. Pourquoi ? Car notre réelle nature – qui est pure et sans défaut – inclut la sexualité. En d’autres termes, Dieu a créé la sexualité. L’humanité l’a corrompue. Par conséquent, en retournant à la pureté de la sexualité, nous pouvons également retourner à un état divin.

Browse the scriptures of all the world traditions to see the universal knowledge (gnosis / jnana / daath) of sacred sexuality.

Au travers des écrits des traditions de chaque culture, nous constatons que la connaissance universelle (gnose/jnana/daath) considère la sexualité comme sacrée.

  • Prostitution : du sacral au vénal (3)

Dès les premières sociétés structurées, on assiste à la naissance d’une prostitution sacrée dans les temples. Il semble, selon l’historien assyriologue Jean Bottéro (1914 – ), que les premières prostituées officient à Sumer, dans le temple de la déesse Inanna (qui deviendra Ishtar à Babylone). Ces femmes sont alors consacrées à cette tâche pour cause d’infertilité naturelle. (Ndlr: c’est à dire, les femmes stériles étaient rejetées par leur mari et jusque dans les années 1950, c’était une raison admise en Europe pour divorcer. Les femmes se retrouvaient à la rue, c’est à dire au bordel) Elles servent la déesse en s’offrant à tous les hommes qui les désirent moyennant une somme d’argent variable, utilisée ensuite pour assurer l’entretien du temple et le train de vie de ses habitants. Dans le culte de Cybèle, en Phrygie, ce sont les prêtres qui s’émasculent pour officier à titre de prostituées sacrées dans les temples. (…) La plupart des civilisations méditerranéennes ne connaissent d’abord que cette vision sacrale de la prostitution. (…)

  • La prostitution sacrée dans la Bible

Ancien Testament: 1Rois14:21-24: Juda fit ce qui est mal aux yeux du Seigneur et, par les péchés qu’il commit, provoqua sa jalousie plus que n’avaient fait leurs pères. Comme ceux-ci, ils bâtirent à leur usage des hauts lieux, des stèles et des poteaux sacrés sur toutes les collines élevées et sous tout arbre verdoyant; il y eut même des prostitués sacrés dans le pays, ils agirent selon toutes les abominations des nations que le Seigneur avait dépossédées devant les fils d’Israël.

Les prostitués, hommes et femmes, dont il est question dans ce récit sont « sacrés ». Ils appartiennent aux sanctuaires du dieu Baal(4)

Deutéronome 23:18-19 Il n’y aura pas de courtisane sacrée parmi les filles d’Israël; il n’y aura pas de prostitué sacré parmi les fils d’Israël. Tu n’apporteras jamais dans la maison du Seigneur ton Dieu, pour une offrande votive, le gain d’une prostituée ou le salaire d’un « chien », car, aussi bien l’un que l’autre, ils sont une abomination pour le Seigneur ton Dieu.

Les chiens sont des prostitués hommes, (parfois) castrés ou émasculés

Sources

  1. Extrait d’un article de Gabrielle Monthélie, sur www le monde des religions fr : Quand la prostitution était sacrée
  2. Extraits d’articles du site : sacred-sex org :  Sacred sex
  3. Extrait d’un article du site : www site-du-jour com  :   Prostitution : du sacral au vénal
  4. Extrait d’un article d’Yves Ferroul à partir du site sexodoc fr

La femme criminelle et la prostituée : Par Cesare Lombroso,Guglielmo Ferrero
www celebrer la deesse net : Les prostituées de Babylone
Wikipedia : Histoire de la prostitution

Publicités